Dernières actualités

La premiere maison Ages et Vie a fêté ses 10 ans

C’est à Montfaucon qu’a ouvert la première maison Âges et vie dans la région, il y a dix ans. Depuis, le concept a fait de nombreux petits dans le département et au-delà.

Créée en septembre 2008 à Montfaucon, la première maison du type « Âges et vie » a soufflé les bougies de sa première décennie en présence du maire de la commune, du conseiller départementale du canton Ludovic Fagaut et des créateurs, des maisons « Âges et vie », pionniers en la matière, Simon Vouillot, Nicolas Perrette et Thierry Morel.
« Travaillant à l’époque dans l’entourage de Paulette Guinchard, secrétaire d’État aux personnes âgées, nous avons été amenés à réfléchir sur un projet d’accueil pour personnes âgées autonomes à qui nous voulions proposer un cadre de vie se rapprochant le plus de leur domicile, évitant ainsi le choc psychologique bien connu par les personnes âgées quand elles doivent entrer en maison de retraite », explique Simon Vouillot.
Les maisons Âges et vie sont toutes construites sur le même type à savoir 7 appartements meublés ou non, une grande salle de vie, un salon et une cuisine à la disposition des résidents ou plutôt des colocataires. Trois auxiliaires de vie logent au premier étage et sont en permanence à la disposition des personnes qui en éprouvent le besoin, mais aucun soin n’est pratiqué par les auxiliaires. Elles peuvent néanmoins accompagner les résidents chez le médecin ou le Kiné du village.

« Nous attachons une attention toute particulière quant à la situation des maisons. Nous les voulons au centre d’un village afin que les résidents puissent participer à la vie de la commune en regardant les enfants sortir de l’école, les petits footballeurs évoluer sur le stade proche, et être au courant des différentes manifestations ce qui est le cas à Montfaucon. La vieillesse fait peur et on a tendance à la cacher l’heure venue. Pour nous c’est le contraire et nous œuvrons dans ce sens », poursuit Simon Vouillot.

Bientôt une maison à Saône.
28 communes de la région ont déjà leur maison Âges et vie et la 29e est en construction à Valentigney. Simon Vouillot a annoncé un projet à Saône pour 2020. Le permis vient d’être déposé.

« Les colocataires sont libres d’aller et venir comme bon leur semble, ils sont chez eux. S’ils le souhaitent, ils peuvent participer aux tâches telles que faire la cuisine, plier le linge, mettre la table… Cela ne remplace pas leur chez eux mais nous leur apportons l’aide, le réconfort et surtout notre écoute qui est pour moi la clé de leur bien-être », a confié Manon Catherinet responsable de la maison de Montfaucon.

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.
 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie
investir chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :