Dernières actualités

******

[Des places sont disponibles dans les domiciles partagés de :
LUXEUIL LES BAINS
MARCHAUX
MISEREY-SALINES
OUGES
ROCHE-LEZ-BEAUPRE
SAINT-HIPPOLYTE

N’hésitez pas à nous contacter par téléphone : 03.81.25.08.23, ou par email : contact@agesetvie.com

******



Moment de vie


23.01.2020 - Montfaucon 25395 Repas des aînés
23.01.2020 - Montfaucon 25395 Repas des aînés
23.01.2020 - Montfaucon 25395 Repas des aînés
23.01.2020 - Montfaucon 25395 Repas des aînés
23.01.2020 - Montfaucon 25395 Repas des aînés

Dans la presse


06.01.2020
06.01.2020
05.01.2020
04.01.2020
04.01.2020

Un échange, des anecdotes, un moment de plaisir partagé entre des enfants et des seniors 21481

Pour clore l’année scolaire, les élèves de CEI de l’école élémentaire de Perrigny-lès-Dijon, conduits par leur institutrice Hélène Gauthiot, ont rendu visite aux aînés à la maison Âges et Vie. Pour leur visite aux résidents de la maison Âge et Vie, mardi 2 juillet, les élèves de CEI de l’école élémentaire de Perrigny-lès-Dijon, avec leur enseignante Hélène Gauthiot, avaient préparé quelques questions à leur poser.
Ils étaient par exemple très pressés de demander à Yvette, 100 ans, qui était institutrice, si elle était gentille avec ses élèves ?
« Oui, j’étais une gentille maîtresse, mais ferme. À cette époque, les enfants ne répondaient pas et écoutaient plus que maintenant. J’avais une classe de quarante élèves de tous les niveaux. » À Colette, 96 ans, ils ont demandé si elle avait connu la guerre ?
« Oui. La Seconde Guerre mondiale. Les Allemands avaient installé leur Kommandantur dans le village, mais je n’ai jamais eu de problème avec eux. » Maurice, 98 ans, était maquisard. Il a expliqué aux enfants que « ça n’a pas été une période facile. Je suis allé à l’école jusqu’à 14 ans. J’ai passé mon certificat à 12 ans, avec et deux ans d’école supérieure ».
Renée, 93 ans, leur a pour sa part raconté qu’elle devait parcourir plusieurs kilomètres à pied pour se rendre à l’école. « J’emportais ma petite gamelle que je réchauffais sur le poêle de l’école. »
Quant à Arlette, 86 ans, elle a passé son certificat à 12 ans, puis a fait deux ans de cours de sténo-dactilo « en échange de fruits et légumes que je cultivais moi-même à la ferme familiale ». Marie-Claude et Daisy étaient d’accord pour dire que « c’était une autre époque ». Les résidents ont pris plaisir à répondre aux enfants.

LE BIEN PUBLIC - 9 juillet 2019

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse



















 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :