Dernières actualités

Aménagement du centre-bourg : les grandes lignes du projet dévoilées 21585

Une voie en sens unique, qui serait classée en zone de rencontre : le centre-bourg de Saulon la Chapelle pourrait changer de visage. Les grandes lignes du projet ont été présentées à l’occasion de la réunion du conseil municipal, lundi.
Au cours de la réunion du conseil municipal, qui s’est tenue lundi 8 juillet, à la mairie de Saulon-la-Chapelle, Gilles Gadeski, premier adjoint, a rappelé les grandes lignes du projet d’aménagement du centre-bourg. Celles-ci sont définies par l’étude Éco Village Avenir, datant de septembre 2016, en accord avec les orientations du projet d’aménagement et de développement durable (Padd) du PLU (plan local d’urbanisme) en cours de révision.
Le maire, Pascal Bortot, a ensuite donné la parole à Éric François, architecte-paysagiste DPLG (diplômé par le gouvernement) de Dijon pour la présentation du projet. Les conseillers municipaux ont ainsi suivi avec intérêt la présentation vidéo, montrant plans ainsi qu’imagés actuelles et futures.
Le projet présenté par le paysagiste est le suivant : après démolition de la maison acquise en 2017, contiguë à la boulangerie, une voie en sens unique avec enrobé adapté serait réalisée. Elle serait classée en zone de rencontre, c’est-à-dire un espace où les piétons ont la priorité absolue et sont autorisés à circuler sur la chaussée, même si des trottoirs sont présents. La vitesse des autres usagers y est limitée à 20 km/h. Cette voie serait connectée à la Grande-Rue, au secteur de la maison Âges et Vie et au pôle administratif. Elle serait, de plus, doublée d’une circulation pour piétons et cyclistes. Des places de parking et une terrasse seraient également créées devant la boulangerie, des arbres plantés ainsi que des massifs fleuris mis en place. I
Des travaux d’enfouissement des réseaux dès septembre ou octobre ?
À l’issue de la présentation, lundi, Michaël Pereira, responsable de l’établissement Natilia, constructeur de maisons à ossature bois, a présenté un projet d’implantation d’une microcrèche. Manon Jover, gestionnaire pressentie, a développé le fonctionnement et les modalités de celle-ci.
Gilles Gadeski a apporté des informations concernant l’enfouissement des réseaux, me du Moulin : l’ensemble des candélabres actuels et poteaux en béton seront remplacés par des luminaires à Led, plus économiques. Le coût de ces travaux sera de 128 722 € HT. Le reste à charge de la commune s’élèvera à 54 000 €. Il pourrait être minoré par une subvention éventuelle du conseil départemental de 32 500 € dans le cadre du Cas-Facé (financement des aides aux collectivités pour l’électrification rurale). Les travaux devraient débuter au mois de septembre ou octobre.
Guy NIOROT (CLP)

LE BIEN PUBLIC - 10 juilllet 2019

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse











 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :