Dernières actualités

Jules Patois, un siècle d’existence 25133

Benjamin d’une famille de 9 enfants, Jules Patois est né le 22 avril 1919 à Frambouhans. Arrivé à la maison de retraite Age et Vie en 1995, il est le doyen du village.
Quand il raconte les événements qui ont marqué sa vie, son existence ressemble à un roman d’aventures. Après des études au séminaire de Maîche puis de Faverney, il est mobilisé en 1939, pendant la Seconde Guerre mondiale. Il passe quelques semaines à Buxy (71), avant de prendre la direction d’Auxerre comme élève officier. Après la débâcle, c’est le départ vers Bordeaux puis Clermont-Ferrand. Il fait ensuite partie de « l’Armée de l’Armistice », forte de 100 000 hommes, seule force française autorisée par les Allemands. Il intègre par la suite les chantiers de jeunesse dont les activités sont proches du scoutisme.
Démobilisé en 1942, il rentre à Frambouhans et participe à divers mouvements de résistance. Revenu à la vie civile, il se marie en 1947 avec Yvette Garneret, de Charmauvillers. Trois enfants, 10 petits-enfants et 13 arrière-petits-enfants naissent de cette union. L’essentielle de sa carrière professionnelle a été consacrée à la fabrication de montres dont un exemplaire est conservé au musée du Temps à Besançon.

L’EST REPUBLICAIN - 23 avril 2019

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse











Jules Patois, élevé au rang de doyen du village



 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :