Dernières actualités

******

Prochaines ouvertures :

  • Luzy (58)
  • Baccarat (54)
  • Le Deschaux (39)
  • Beure (25)
  • Plainfaing (88)
  • Saint-Léger-sur-Dheune (71)
  • Marmagne (71)
    Pour visiter ou réserver une chambre, contactez-nous
    par téléphone : N°Vert : 0801.07.08.09,
    ou par email : contact@agesetvie.com

    ******
    Des places sont disponibles dans nos colocations de :
    BESANCON
    CHARQUEMONT
    ETALANS
    MARCHAUX
    MISEREY-SALINES
    POUILLEY-LES-VIGNES
    SAINT-HIPPOLYTE
    SELONCOURT
    Pour visiter ou réserver une chambre, contactez-nous
    par téléphone : N°Vert : 0801.07.08.09,
    ou par email : contact@agesetvie.com

    ******



Moment de vie


13.05.2020 - Ahuy 21003 Confinés mais pas isolés
11.05.2020 - Ahuy 21003 Confinés mais en bonne santé
11.05.2020 - Ahuy 21003 Confinés mais en bonne santé
11.05.2020 - Luxeuil-les-bains 70311 Confinés mais en bonne santé
11.05.2020 - Luxeuil-les-bains 70311 Confinés mais en bonne santé

Dans la presse


17.09.2020
17.09.2020
16.09.2020
16.09.2020
16.09.2020

Laurent Echalier veut porter un nouveau projet au Breuil 71059

Père de famille de 45 ans travaillant au ministère de la justice, Laurent Echalier est un novice en politique. Il s’engage pour les municipales du Breuil pour « porter de nouvel les idées ». Il sera opposé à la maire sortante, Chantal Cordelier, candidate à sa propre succession.
Laurent Echalier, 45 ans, présente son projet de manière carrée. Tête de liste pour les élections municipales du Breuil en mars 2020, ce candidat sans étiquette a déjà présenté à toute son équipe de campagne dix-huit idées, certaines déjà abouties, d’autres encore à travailler. Novice en politique, il est attiré par ce milieu depuis toujours et a, depuis quelques années, « une vraie en vie de s’engager au Breuil ».
Des projets pour les seniors et les plus jeunes Alors que la commune est de puis des décennies sous étendard PS, ce père de trois enfants, qui travaille au ministère de la justice tient à présenter un projet « différent ». L’opposition avec Chantal Cordelier, maire sortante et candidate à sa propre succession, a donc commencée. Mais Laurent Echalier tient avant tout à provoquer un débat d’idées. Et pas à « casser du sucre sur le dos » de son opposante. Il a tenu à dévoiler au Journal de Saône-et-Loire quelques grandes lignes de son programme. « Pour les seniors, j’aimerais faire construire une résidence, un peu comme celle d’Âges & Vie, à Marmagne. Je veux également booster le secteur local de l’aide à la personne. » Il évoque également les plus jeunes, avec comme projet « d’augmenter les amplitudes horaires de la garderie et de dynamiser les activités périscolaires. Travailler avec les associations, dont les sportives. »
C’est notamment sur ce point-là que Laurent Echalier tacle le bilan de la maire sortante, en évoquant le club de billard du Breuil. « Il y a un manque de dialogue entre les associations et la municipalité actuelle. Le club de billard a demandé des nouveaux locaux il y a six ans déjà. La mairie n’a jamais répondu favorablement. Aujourd’hui, un club d’une trentaine d’adhérents s’en va du Breuil. Il va au Creusot, où la municipalité actuelle a fait construire des locaux neufs. Je veux éviter au maximum ce genre d’exemples. »
Ce cas ne demeure pas unique selon le candidat sans étiquette.
« Les gens se sentent exclus. On ne prend pas en compte leur avis et ils apprennent souvent les décisions municipales par bruits de couloir ou parce qu’ils s’aperçoivent qu’il y a des travaux en bas de chez eux. » Des situations que veut éviter au maximum Laurent Echalier, en instaurant une « démocratie locale participative ». Un concept « nouveau, comme beaucoup d’autres de mes idées », soutient-il. Parmi toutes ses propositions, organiser régulière ment des conseils de quartier ou encore, inédit dans le secteur, organiser des référendums locaux, pour débattre des grandes décisions.

LE JOURNAL DE SAONE ET LOIRE - 28 décembre 2019

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse



 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :