Dernières actualités

Séniors Les résidents intégreront prochainement les deux maisons Âges et vie 70311

Le 20 novembre, les premiers résidents s’installeront dans les deux maisons d’Âges et vie.
D’ici là, des portes ouvertes sont organisées vendredi 4 octobre. Retour sur ce projet qui est né en 2018.
Implanter ce projet en plein coeur du quartier du Stade va lui redonner vie et dynamisme. L’idée, avec la réhabilitation de ce quartier, est de créer un esprit de hameau avec une qualité de vie, des activités, des services et des commerces. Autant d’éléments qui permettront de vivre une retraite paisible », explique Frédéric Burghard, maire. Très vite, le projet d’Âges et vie a séduit la municipalité. Ces maisons d’un autre genre sont une solution alternative à l’Ehpad et participent au maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie.
Un logement alternatif à la maison de retraite C’est un concept innovant que propose Âges et vie. « Un espace à dimension familiale où chacun peut organiser sa vie librement avec toute l’aide nécessaire.
Les personnes sont chez elles, il n’y a pas de règlement.
Elles vivent en colocation en quelque sorte », commente Thierry Morel, fondateur associé de la société Âges et vie. Ces deux maisons du même modèle et construites en moins d’un an, concilient espace en commun et espace privatif. Chaque résident ou locataire bénéficie d’un studio (chambre, séjour, terrasse et salle d’eau) d’environ 30 m2. Ainsi les personnes peuvent venir avec leurs meubles et se sentir chez elles. De l’autre côté, les colocataires disposent d’espaces en commun (cuisine, séjour, salle à manger, buanderie, cellier, jardin...)
qui facilitent les échanges et les réunissent pour les repas, les animations, les tâches quotidiennes...
Les concepteurs sont allés plus loin dans ce principe de domicile partagé. Voulant créer une relation approfondie entre les résidents et le personnel, à l’étage, quatre logements de fonction ont été conçus pour les salariés. Six auxiliaires de vie se relayent 7 jours sur 7 et une astreinte de nuit est assurée. Leurs missions sont multiples : ménage, linge, courses, aide au lever et au coucher, aide à la toilette, animations...
Au final, dans chaque maison, on trouve sept studios qui accueilleront sept personnes. « Mais certains logements de 32 m2 peuvent accueillir un couple, soit un dans chaque maison », précise Lucie Marrey, responsable du secteur qui aura la lourde tâche du soutien, de l’accompagnement et du suivi. La jeune femme apprécie ce concept, car « ce sont les résidents qui font l’âme de la maison, ils la font vivre avec le personnel. Dans ce quartier, il y a des commerces, ils pourront aller à la pharmacie, à la boulangerie, etc. Le but est qu’ils se sentent comme chez eux et qu’ils s’approprient le quartier. Nous avons cette volonté de les intégrer dans la vie collective du quartier et de créer des liens intergénérationnels, pourquoi pas en mettant en place des activités avec les écoles qui sont à proximité. »
Une liste d’attente et des recrutements
Les futurs résidents pour ront visiter les maisons juste la veille des portes ouvertes du 4 octobre. Lucie Marrey avoue même qu’il y a déjà une liste d’attente. « Une quinzaine de personnes du secteur s’est inscrite. Une journée est organisée le 3 octobre pour eux. Le lendemain, elle sera ouverte pour tout public afin d’en faire découvrir le concept, de 10 h à 17 h. » Cette liste d’attente est de bon augure pour la structure et la phase de recrutement des six salariés est sur la bonne voie. « Nous avons une trentaine de candidatures. Pôle emploi nous accompagne dans ce recrutement et début septembre, il y a eu une information collective avant d’enchaîner les tests et les entretiens individuels. » Une partie du personnel est déjà en cours de recrutement. Sur les six salariés, quatre à temps plein vivront sur place avec leur famille et il y aura deux temps partiels.

LES AFFICHES DE HAUTE SAONE - 27 septembre 2019

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse













 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :