Dernières actualités

Un chantier innovant pour plus de mixité au bourg 29230

Querrien — Sur les 5 000 m2 acquis par la commune, vont bientôt se bâtir cinq petites maisons individuelles et deux bâtiments pour personnes âgées. Le but : la mixité générationnelle.

Le projet
Entre la mairie et le centre de secours, la commune a acquis deux terrains : les propriétés Le Bris-Nadan et Guillemot. Récemment, la maison Le Bris-Nadan a été démolie et les plantations qui l’entouraient ont été arrachées.
Apparaît maintenant un grand terrain plat de 5 000 m2, où deux projets vont bientôt voir le jour. Face au centre de secours, 1 300 m2 seront vendus à Finistère Habitat, qui y bâtira cinq habitations individuelles à loyer modéré. 2 500 m2 seront vendus à la société Âge & Vie, qui y construira un projet innovant de bâtiments pour personnes âgées dépendantes. Chacun comprendra au rez-de-chaussée sept logements individuels et indépendants de 30 m2 (cuisinette, salle de vie, chambre et salle de bain), ainsi que deux espaces collectifs pour la restauration et la vie sociale. L’étage sera occupé par une auxiliaire de vie, présente jour et nuit, qui pourra les aider dans les tâches ménagères, la cuisine, les déplacements. Entre maison individuelle et maison de retraite « C’est un beau compromis entre la maison individuelle et la maison de retraite », estime Stéphane Cado, l’adjoint auxtravaux. L’acquisition des propriétés, les démolitions et les permis d’aménager avoisinent les 450 000 €. La vente des terrains ne couvrira pas le montant global de la facture, « mais c’est un choix et un investissement : les personnes âgées souhaitent en grande majorité rester chez elles ou à défaut dans leur environnement social. Ce sera le cas : ils seront à proximité de la place, des commerces, des professionnels de santé, tout en vivant dans un environnement sécurisé », développe l’adjoint. Quant au loyer de ces habitations, « on n’en connaît pas le montant exact, mais ils sont adaptés aux revenus des personnes. Globalement, c’est moins cher que l’Ehpad ».
Le cabinet Le Bihan étudie actuellement le plan d’aménagement de ces deux projets : pour relier la venelle du vieux bourg à la rue du château d’eau et desservir les différentes habitations, une route sera tracée, ainsi qu’un lieu de promenade, ouvert à tous et accessible aux personnes à mobilité réduite. Le mur du parc de jeu sera rabaissé. « Le but est de créer une mixité générationnelle dans le coeur du bourg », poursuit Stéphane Cado. Et le lopin de terre restant, « on en fera un espace vert, ou pourquoi pas un potager partagé ? »
avance l’adjoint. L’aménagement est en phase d’esquisse et n’a pas encore été validé par le conseil municipal, mais « on espère voir le début des travaux avant 2020 ».

OUEST FRANCE - 29 avril 2019

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse







 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :