Dernières actualités

Un projet de résidences Ages et Vie70285

La Ville préempte deux parcelles situées avenue Pierre-Bérégovoy pour Ages et Vie qui va construire deux résidences à destination de colocation pour les seniors.
Résidences pour seniors La société Ages et Vie, basée dans le Doubs, est spécialisée
dans la construction de résidences à destination de seniors. Ces maisons, proposées en colocation, constituent une véritable alternative à la maison de retraite. Dans une ambiance familiale, les locataires, présents en petit nombre, peuvent conserver une certaine autonomie en participant aux tâches quotidiennes. Un espace privé dédié à
chaque locataire lui permet de se sentir chez lui, avec la possibilité d’apporter son mobilier et ses affaires.
À Héricourt, le projet concerne deux résidences. Lundi soir, en conseil municipal, les élus ont validé à l’unanimité la préemption de deux parcelles situées avenue Pierre-Bérégovoy appartenant à la SCI Sofiane : l’une de 822 m2 au prix de 54 000 € et la seconde parcelle d’une superficie de 752 m2 pour 48 000 €.
Le maire, Fernand Burkhalter, explique que « dans un premier temps, il avait été envisagé de construire ces pavillons sur le site de la Tuilerie. Mais les projets sur ce secteur ne permettent plus de répondre aux attentes d’Ages et Vie ». Cessions de terrains Un autre rapport voté à la majorité (cinq abstentions) concerne une cession de terrain rue Arthur-Rimbaud. Néolia, propriétaire de six pavillons situés 1 à 11 rue Rimbaud, a sollicité la Ville pour une régularisation foncière. En effet, les garages attenants aux pavillons sont en partie construits sur le domaine public. La superficie de terrain à céder à Néolia est de l’ordre de 70 m2 pour un prix global de 3 500 €. Rue Maurice-Ravel, la municipalité d’Héricourt est propriétaire d’un terrain de 3 504 m2.
Les époux Bedhiaf souhaitent acquérir 650 m2 sur cette parcelle pour y construire une maison individuelle. La cession validée à l’unanimité est fixée à 42 250 €.
À Bussurel cette fois, rue du Vert-Bocage, Julien Faure souhaite acquérir une parcelle attenante à son habitation, soit une superficie de 120 m2 pour une somme de 1 500 €.
Néanmoins, Yves Sutter, maire délégué, précise que « dans un souci d’équité nous avons proposé au propriétaire dont la parcelle est également attenante d’acheter pour moitié ce terrain. Ce dernier n’est pas intéressé ». Yves Sutter précise encore
qu’il y a une canalisation d’eau potable longeant la parcelle, elle sera grevée d’une servitude afin de permettre au concessionnaire du réseau d’intervenir en cas de problème sur le réseau.

L’EST REPUBLICAIN - 26 février 2019

Photos

Nous sommes très attentifs à recueillir l'accord des personnes concernées avant publication des photos. En cas d'erreur, nous nous engageons à retirer toute photographie sur simple demande de la personne concernée.

Revue de presse



 

Vous avez aimé cet article ?
Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email

(nous nous engageons à ne pas communiquer ces informations à aucun tiers)
Votre principal centre d'intérêt :
venir habiter en domicile partagé
venir travailler chez Ages&Vie

Votre commentaire éventuel :