Querrien | 2021-10-01

2,3 M€ d’investissements en 2021

Réunis jeudi soir en conseil municipal, au foyer, les élus de Querrien ont voté les budgets primitifs pour 2021.
Gérard Besnard et Valérie Demoore, de l’opposition, ont quitté la séance avant le vote du budget. : « C’est la seconde fois que l’on siège sans avoir reçu de documents de travail dans les trois jours précédant la séance », avançaient-ils comme argument. « On a échangé sur le budget la semaine dernière et il yavait déjà un consensus », répondait Stéphane Cado, maire, en ajoutant « que les autres conseillers n’avaient pas eu plus d’éléments ». En fonctionnement, le budget est quasi identique à 2020 avec 1 300 000 €, dont 423 000 € de charges à caractère général, et 585 000€ de charges de personnel. En recettes, sont prévus 713 000 € d’impôts et taxes et 395 000 € de dotations.
En investissement, sur les 2 300 000 €, 100 000 € seront consacrés aux acquisitions de terrain, 105 000 € pour des travaux de bâtiments (démolition Stephan, création MJC dans l’ancienne école, etc.), 400 000 € sont inscrits pour la poursuite des travaux de l’école avec un supplément de 120 000 € pour des travaux qui engloberont la rénovation du gymnase et des ravalements.
450 000 € de réhabilitation du commerce et de l’artisanat Pour le réaménagement du centre bourg, 400 000 € seront à payer à l’EPF de Bretagne (Établissement Public Foncier) qui était porteur du projet (achat, démolition et aménagement au Vieux bourg), 450 000 € sont inscrits pour un projet à venir de réhabilitation du commerce et de l’artisanat. 60 000 € sont aussi estimés à l’acquisition de matériel pour la mairie, l’école et les services techniques.
Il est aussi prévu 140 000 € pour la rénovation de la mairie etde la salle multifonctions et 150 000 € pour le projet Age et Vie.
« L’emprunt sera en fonction des besoins »
Pour équilibrer ces dépenses, un emprunt de 800 000€ avait déjà été acté et outre les dotations et subventions, un emprunt d’équilibre de 427 000 € est prévu. « On ne connaît pas pour l’instant les subventions possibles pour les gros projets qui ne seront pas tous aboutis pour la fin de l’année, alors l’emprunt sera en fonction des besoins », précisait le maire.
Frederic Kerforn s’est abstenu lors du vote.

LE TELEGRAMME – 10 avril 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé