Amplepuis | 2021-10-01

Aînés et auxiliaires de vie sous un même toit

Lors du conseil municipal qui s’est tenu mardi 30 mars, avant qu’Éric Lacroix détaille les comptes de gestion et comptes administratifs 2020, puis le budget primitif 2021, plusieurs rapports intéressants de la vie de la cité ont été votés.
Le premier concernait la convention d’adhésion de partenariat avec les centres de soins infirmiers (CSI) ou centres de santé polyvalents (CSP). Voté à l’unanimité, il a été rapporté par le premier magistrat, René Pontet. Ce lui-ci a rappelé les différentes obligations des parties et ce que l’association proposait de conclure comme partenariat avec la commune et le centre de santé. « Le réseau de santé CAP2S (coordination et appui aux professionnels de la santé et du social), dont les locaux sont à Riorges, aide les professionnels de la santé et du social à gérer des situations complexes de patients vivant à domicile. Ce réseau de santé offre un large panel de services autour de sa mission principale qui est la coordination des acteurs impliqués dans des situations complexes de personnes présentant toutes maladies chroniques et de tout âge », a-t-il précisé.
Sortir les personnes âgées de l’isolement
Le second, voté égale ment à l’unanimité, portait sur l’engagement de la commune dans le cadre du projet de la société, « Âges et vie ». Cette société, basée à Besançon dans le Doubs, propose de réaliser dans la commune des bâtiments où seraient regroupées deux colocations pour personnes âgées (handicapées ou en perte d’autonomie) et deux logements de quatre chambres et d’un espace commun, dédiés aux auxiliaires de vie. L’engage ment pris est que la construction de ces bâtiments soit achevée dans un délai de trois ans à compter de la date d’acquisition du terrain.
Éric Lacroix, rapporteur de ce projet, a souligné que la réalisation de logements accueillant des auxiliaires de vie et des personnes âgées handicapées ou en perte d’autonomie, souhaitant bénéficier d’un lieu relationnel permettant de les sortir de l’isolement social, répond à des conditions d’intérêt général.

LE PAYS – 8 avril 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé