Sanvignes-les-Mines | 2021-10-01

Bientôt une structure pour personnes âgées dépendantes ?

Le concept de la structure d’accueil pour personnes agees dependantes peut étre élevé pour les personnes accueillies. La maison fait appel que la a société Ages & Vie de Bourgogne – Franche-Comté veut à des auxiliaires de vie, des aides-soigna…. Il s’agit d’allier un instaler à Sanvignes ?
La « maison » est composée d’appartements accompagnement médicalisé avec un maintien de l’intimité dans son pour accueillir des personnes âgées en perte d’autonomie, articulée propre appartement. » Il paît du diagnostic du vieillissement de la autour d’espaces communs. Ages & Vie a investi dans trois autres population et de la nécessité de penser les futures conditions de vie de maisons de ce type dans le Département, comme à Marmagne en 2019 ces aînés. Une réflexion pour diversifier l’offre de prise en charge des ou à Saint-Vallier, en 2020, derrière la maison de santé. Les critères personnes âgées sur son territoire. de sélection se fondent sur la présence de commerces de proximité, pharmacie, médecins, dans la commune.
Un terrain de 3 500 m2
A Sanvignes, l’infrastructure verrait le jour sur le terrain vague situe dans le quartier Le Margery, entre la rue de Bellevue et l’allée du Midi. Le terrain a été estimé à un montant de 51 700E pour une contenance de 3 575 mètres carrés.
Le maire de Sanvignes, Jean-Claude Lagrange, précise que ce projet a été lancé sous l’ancien mandat « Il s’agit de petites unités de vie avec conciergerie à destination des personnes âgées en perte d’autonomie. Une attention particulière sera portée sur l’architecture, avec l’esprit du lotissement alentour, et une présentation du projet sera faite aux riverains par des réunions publiques. » L’équipement sera-t-il medicalise ? Jean-Claude Lagrange repond par la négative. « Pas à 100 %. Néanmoins le niveau de dépendance

La municipalité de Sanvignes a donné son accord à la société Ages & Vie pour construire une structure d’accueil pour personnes âgées dépendantes l’infrastructure verrait le jour sur le terrain situé dans le quartier Le Margery, entre la rue de Bellevue et l’allée du Midi.

LE JOURNAL DE SAONE ET LOIRE – 26 septembre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé