Cunlhat | 2021-10-01

Chantal Facy, maire de Cunlhat (Puy-de-Dôme), voit s'installer de nouveaux habitants : « Avec le télétravail, Clermont, ce n'est pas si loin… »

Chantal Facy, après avoir été première adjointe, est désormais à la tête de la municipalité de Cunlhat, dans le Puy-de-Dôme. Sa priorité pour les six ans à venir : la maison de santé.
Chantal Facy prend toute la mesure de l’urgence. Elle vient d’endosser l’écharpe de maire après avoir été première adjointe. Et elle sait combien la réalisation de la maison de santé n’a que trop traîné. D’autant que la commune voit sa population augmenter.
« C’est un dossier qui était déjà lancé en 2014. Il faut que cela soit fait d’ici un an et demi, voire deux ans.
Pas plus au regard des départs à la retraite à venir. »
Du neuf pour des praticiens labellisés Maison de santé Ces praticiens ? Trois généralistes, quatre infirmières, une infirmière Azalée, une sage-femme, une
ostéopathe, une psychologue, deux kinés sont prêts. « Un ou une podologue pourrait les rejoindre et nous recherchons un ou une dentiste. Mais c’est en bonne voie. »
Cette maison, « du neuf », proche du centre-bourg, sera portée financièrement par la commune qui devrait bénéficier d’un fonds de concours d’Ambert Livradois Forez.
Une des places du centre-bourg de Cunlhat.
Réhabiliter l’école incendiée
Un autre projet d’envergure s’est greffé inopinément aux travaux à effectuer en urgence : « Suite à l’incendie de l’école élémentaire qui a détruit la moitié de l’établissement, nous venons de déposer un permis de construire. Il s’agit d’une réhabilitation à l’identique qui inclut les normes de sécurité en vigueur. Nous avons travaillé avec le cabinet d’architecte sur le protocole sanitaire afin de prévoir un usage en cas de pandémie. Nous espérons que les élèves pourront y faire leur rentrée en septembre 2021. »
Un incendie a ravagé l’école de Cunlhat, durant la période de confinement, le dimanche 22 mars.
Des élèves relogés pour la rentreé prochaine Pour l’heure, à la rentrée scolaire, les deux classes de CP-CE1 et CE2 sont relogées à l’école maternelle et les CM1-CM2 au collège, soit une soixantaine d’élèves.
L’aménagement du bourg
Au chapitre des travaux encore : l’aménagement du bourg. « Il s’agit de travaux d’embellissement, place de la Fontaine et place du Marché. Nous lançons aussi deux chantiers participatifs par an. Nous allons les délocaliser dans trois ou quatre hameaux. » Le prochain est prévu le 7 novembre.
Place de la Fontaine à Cunlhat.
Repenser la base de loisirs et ses logements de plein air
Autre « gros » dossier : « Nous entamerons un questionnement concernant la base de loisirs, le camping et le plan d’eau. Nous mettrons en place à cet effet une commission dès septembre. De nombreux chalets sont hors d’âge. Peut-être faudrait-il en construire de nouveaux sur des emplacements du camping, qui se trouvent du bon côté de la route, au bord du plan d’eau ? »
Nous sommes aussi en manque de nageur sauveteur depuis 3 ans. Il est envisagé de financer une formation pour un Cunlhatois. »
Deux résidences seniors
Deux bâtiments d’Age et Vie, de chacun sept logements indépendants pour les seniors, devraient aussi sortir de terre. Mais là, la commune se limite à la viabilisation du terrain à proximité du golf.

www.lamontagne.fr – 15 août 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé