Villeneuve-sur-Allier | 2021-10-01

Colocation pour personnes dépendantes

Deux maisons construites par la société Âge & Vie accueilleront en colocation 16 personnes âgées dépendantes, à Villeneuve-sur-Allier. Ouverture prévue en mars.
Villeneuve-sur-Allier accueillera bientôt la première colocation de l’Ailier pour personnes âgées dépendantes, conçue par la société Age & Vie.
« Il s’agit de la première maison en colocations pour personnes âgées dépendantes ou en perte d’autonomie que nous ouvrons dans la région Auvergne-Rhône-Alpes », souligne Julien Comparet, chargé de communication pour cette société besançonnaise.
Portes ouvertes mercredi 27 janvier
L’ouverture de cette structure, composée de deux maisons de 380 m2 chacune, est prévue en mars. En raison des contraintes sanitaires liées au Covid-19, la journée portes ouvertes de ce mercredi 27 janvier, est mainte nue et se fera sur rendezvous (*).
Les travaux, d’une durée d’un an et d’un montant de 2 millions d’€ pour les deux maisons, avaient commencé en octobre 2019 au 19 rue de la Bergerie.
Pourquoi Villeneuve-sur-Allier ? « Nous nous développons sur l’ensemble du territoire et nous recherchons des communes répondant à plusieurs critères. Cette commune doit avoir au moins 1.000 habitants; elle doit avoir une pharmacie, des infirmiers, un médecin, une supérette. La mairie de Villeneuve-sur-Allier, que nous avons contactée, a été la première à nous répondre favorablement. La municipalité nous a vendu le terrain de 2.500 m2 », explique Julien Comparet.
Le principe fondamental est l’ouverture sur l’extérieur et le maintien d’un cadre de vie le plus normal possible pour des personnes ne pouvant plus (ou ne voulant plus) demeurer chez elles. Un accompagnement personnalisé est fourni 24 heures/24, avec aide au lever, au coucher, toilette, ménage, linge, animation et repas faits maison.
Six emplois pérennes et non délocalisables d’auxiliaires de vie vont être créés. Deux de ces six auxiliaires de vie – appelées à se relayer de 7 h 30 à 20 h 30 – auront des logements dans les deux maisons. Un studio d’astreinte est prévu pour assurer une présence 24 heures/24. Chaque colocataire aura un bracelet ou collier d’alarme.
Accompagnement 24 heures/24
Les repas, préparés sur place avec des produits locaux, seront obligatoirement pris, midi et soir, dans un espace commun de 80 m2 avec salon, salle à manger, cuisine, en compagnie des auxiliaires de vie.
« C’est « comme à la maison » ; chacun a sa clé, on entre et on sort comme on veut ; on reçoit des visites, indique Julien Comparet qui affirme : « C’est une solution moins chère que l’ehpad à service comparable, mais on est médicalisés par le biais de services extérieurs ; il
est possible de conserver son médecin, son infirmière, sa coiffeuse ».
Au moins huit locataires (il est possible de venir en couple) seront hébergés dans les huit espaces privatifs d’environ 30 m2 de chaque maison. C’est-à-dire des studios meublés avec chambre et salle de bain ou? l’on pourra s’installer avec ses meubles et son animal de compagnie. Le loyer annoncé est de 1.600 euros/mois tout compris (loyer, charges locatives, frais d’achats alimentaires, prestations d’aide à la personne telles qu’aide au lever-coucher, toilette, ménage), aides déduites (APA, crédit d’impôt, APL). Il est prévu que les logements s’adaptent aux besoins des colocataires et en fonction de leur dépendance (barre d’appui, lit médicalisé).
« Nous avons des demandes de préréservation. Douze personnes sont déjà intéressées », précise Julien Comparet (priorité aux personnes de Villeneuvesur-Allier et à leurs ascendants).
Age & Vie a d’autres projets dans l’Ailier. Deux sont déjà avancés, avec des travaux en cours, à Trévol, pour une ouverture espérée en décembre 2021, et au Mayet-de-Montagne, où l’ouverture est espérée en novembre. Un quatrième projet existe à Ébreuil.

LA MONTAGNE – 19 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé