Sion-les-Mines | 2021-10-01

Des logements pour que les aînés vivent en coloc’

Le groupe Ages & vie va construire deux bâtiments pour loger seize personnes âgées qui vivront entre elles en colocation avec leurs auxiliaires de vie. Une alternative à la maison de retraite.

La commune a vendu à la société Ages & vie trois lots du lotissement du Clos de la Masserie, situé en face du restaurant scolaire, dans le centre bourg. Lemaire, Bruno Debray, se félicite de ce projet « qui permettra aux personnes âgées dépendantes de continuer à vivre le plus normale ment possible dans une maison, au coeur de leur village. C’est aussi une façon de vitaliser la commune en stimulant le commerce local et en créant des emplois avec l’embauche de personnel pour s’occuper des personnes âgées. »
Après l’acquisition du terrain, Age &vie va prendre tout en main sans faire appel aux finances communales. De la construction à la gestion des bâtiments et du personnel. La commune disposera d’un droit de regard sur son fonctionnement.
Animaux de compagnie acceptés Dans le projet retenu par la commune, deux bâtiments seront construits perpendiculairement l’un à l’autre. Les rez-de-chaussée abriteront deux grands logements en colocation pour les aînés. À l’étage se trouveront deux appartements de fonction destinés aux futurs auxiliaires de vie et leur famille. Chaque logement en colocation pourra accueillir huit personnes âgées, seules ou en couple.
Chacune d’elles disposera d’un espace personnel d’environ 30 m2 avec une salle de bains privative et une entrée indépendante. Les locataires seront libres de recevoir qui ils veulent dans leur logement aménagé à leur goût, avec leurs propres meubles. Ils pourront aussi garder leurs animaux de compagnie.
Les repas seront pris et préparés sur place dans les lieux communs partagés entre tous les colocataires, la cuisine, le séjour, la salle à manger, etc.
Le concept, développé par Age &vie, consiste à proposer aux personnes âgées en perte d’autonomie, une nouvelle forme d’hébergement alternative à la maison de retraite.
« Des auxiliaires de vie présentes en permanence dans la structure, rassurent et entourent les aînés dans leurs besoins quotidiens. Le but est de permettre aux personnes âgées de mener une vie normale en gardant leurs habitudes. Elles peu vent, si elles le souhaitent, participer à la préparation des repas, au pliage du linge et autres tâches ménagères à leur portée. Des animations sont également organisées autour des anniversaires et des jours particuliers pour créer des moments forts qui rompent avec le quotidien. » Si tout va bien, le projet devrait être finalisé pour le début du printemps 2024.

OUEST FRANCE – 24 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé