Edern | 2021-10-01

Des projets dans un contexte sanitaire instable

Rétrospective 2020 et perspectives 2021. Le maire d’Edern, Jean-Paul «Cozien», et deux de ses adjointes, Danièle Le Ster et Anne Marie Riou, livrentquelques repères.
Trente-six nouveaux ménages se sont installés à Edern en 2020. Ils ont contribué à une hausse de 1 % de la population qui compte désormais 2 287 habitants. Le solde naturel se confirme néanmoins négatif avec 23 décès enregistrés pour 16 naissances. Deux cent onze enfants sont scolarisés dans les écoles de la commune : 180 élèves à l’école publique Saint-Exupéry et Petit Prince et 31 élèves à l’école privée Saint-Joseph. Côté urbanisme, 25 permis de construire ont été déposés en 2020. S’y ajoutent 24déclarations préalables de travaux et 61 certificats d’urbanisme d’information.
À quoi ont servi les 500 000 € d’investissements en2020
Dans un autre registre, 500 000€ ont été investis en travaux au fil de l’année passée. Ces investissements ont concerné le patrimoine routier (180 000 €), l’entretien des bâtiments et performance énergétique (69 000€) ou la rénovation de l’étage de la mairie (22 000€). Mais aussi la déconstruction du « Gwrac’h du », pour l’édification du futur Pôle santé, a coûté 111 000 €, sans oublier l’installation de poteaux pour la fibre optique. Trois aires de jeux ont, par ailleurs, été aménagées à l’Espace André-Angot, à Gloarem Glaz et au Clos du sabotier. La pelouse du stade de Kérarzanta été rénovée.
Révision du PLU et 610 000 € d’investissements en2021
L’année 2021 débute avec une enquête publique en vue de la révision du PLU. Selon Jean-Paul Cozien, la municipalité se fixe, en outre, plusieurs priorités pour l’année qui s’ouvre. Le maire évoque « la consolidation des solidarités en veillant étroitement au maintien de la proximité et de la qualité du service à la population (commerce, santé, administration, Poste) ».
Il confirme qu’un budget de 610 000€ sera consacré aux investissements. Parmi ceux-ci, l’adaptation fonctionnelle des bâtiments et la transition écologique, l’entretien du réseau routier et du patrimoine construit ainsi que l’embellissement du cadre de vie : dont la végétalisation des deux rues principales du bourg, et la colorisation des façades.
Cinquante et un logements en vue Côté habitat, la Résidence Park Edern accueillera 28 logements, l’OPAC prévoit 8 logements en centre bourg, et « Age et Vie » programme des résidences partagées de 15 logements au chemin de Kermadoret. Le chantier de construction du Pôle santé va aussi démarrer en 2021. Quant à l’accès au haut très débit, cofinancé par Quimper Bretagne Occidentale, iI devra it être effectif début avril.

LE TELEGRAMME – 13 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé