Lévignac-de-Guyenne | 2021-10-01

En 2021, le village jardin sera créé

Jean-Paul Berry, réélu maire de Lévignac, nous parle d’abord du bilan des premiers mois de ce nouveau mandat: « Au lendemain des élections municipales, c’est le confinement pour tous les Français, le Coronavirus s’installe durablement. Anciens et nouveaux élus auront à coeur de s’investir auprès des personnes les plus démunies, âgées, isolées afin de subvenir à leurs besoins et garder avec elles le contact et l’indispensable lien social en période de crise sanitaire.
Je remercie toutes celles et ceux qui ont oeuvré en ce sens ainsi que les bénévoles qui ont confectionné les premiers masques en tissus mis à disposition de la population. Du fond du coeur je remercie également, tous les professionnels de santé, les professeurs des écoles et leurs équipes, les agents techniques et administratifs et tous ceux qui ont pris part pour que se déroule une vie presque normale depuis l’arrivée de la Covid-19.»
Des réalisations
Mais il n’y a pas eu que la Covid: « Ces premiers mois ont été marqués par le démarrage du process de méthanisation de Léviénergie, qui permet de chauffer les espaces publics de la commune avec une énergie verte produite localement. Récemment, ce fut la réception des travaux de la maison Ages et vie, établissement de colocations pour personnes âgées dont l’ouverture est prévue pour mars 2021.2020 c’est aussi un lotissement dont les travaux sont en cours, des lots sont disponibles»
Les projets
« En 2021 et pour la durée du mandat qui est devant nous, les projets standards d’envergure pour la commune seront: l’aménage ment du bourg qui repose sur la création du village jardin. Les membres du conseil municipal, du comité de pilotage du projet aux côtés des architectes et techniciens paysagistes, botanistes sont au travail !»
Et le maire de conclure: «Enfin, je pense à tous les présidents de la vingtaine d’associations locale, à tous les bénévoles et adhérents privés de leurs activités, qui souffrent de la crise sanitaire et de ses obligations. J’espère vivement et très vite que ce bassin associatif reprenne vie avec joie et entrain. Le moment venu, le virus Covid-19 définitivement maîtrisé, libérés du confinement, du couvre-feu et des multiples contraintes, nous fêterons tous ensemble « un après » pour souder nos gestes de solidarités et serrer encore plus fort nos liens sociaux».

LE REPUBLICAIN LOT ET GARONNE – 7 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé