Sars-Poteries | 2021-10-01

En bref dans le Coeur de l'Avesnois et au Pays de Mormal, pour ce mardi 17 novembre 2020

Dans le Coeur de l’Avesnois Une multiplication des contrôles de dérogations de déplacement hier entre Fourmies, Avesnes et Maubeuge
La compagnie de gendarmerie d’Avesnes et les policiers Sambriens étaient sur le terrain pour vérifier si les habitants étaient en règle vis-à-vis des mesures de confinements. Après un premier contrôle à proximité du Carrefour Contact de Sains-du-Nord, une vingtaine de gendarmes et des réservistes ont arrêté tous les véhicules au niveau de la gare d’Avesnes, entre 16h et 18h. Auparavant, ils étaient mobilisés à hauteur du Robinson sur la RN2. Enfin, les policiers ont aussi effectué des contrôles de dérogations dans le centre de Maubeuge, notamment sur l’avenue de France.
Au final, très peu de verbalisation, malgré une circulation aussi dense qu’en temps normal. Quasiment tous les automobilistes avaient une bonne excuse pour circuler hier et seuls deux récalcitrants avaient été rappelés à l’ordre vers 17h. Les gendarmes et les policiers prévoient de reconduire ce type d’opération surtout en fin de journée et le week-end.
6 postes d’auxiliaires de vie bientôt à pourvoir pour la future Maison « Ages et Vie » de Sars-Poteries L’ouverture de cet établissement est prévue en septembre 2021. Cet établissement est un habitat inclusif, une sorte de colocation entre seniors, à mi-chemin entre le maintien à domicile et l’EHPAD.
La Maison « Ages et Vie » de Sars-Poteries qui sort de terre actuellement du côté de la rue Pasteur, d’autres maisons identiques sont d’ores et déjà annoncés pour les communes de Marpent, de Boussois et de Mairieux.
Un joli succès pour « La Maison du nem » à Liessies
Même si les restaurants chinois d’Aulnoye, de Fourmies, d’Hirson ou de Louvroil-Maubeuge sont actuellement fermés à cause du reconfinement, les fans de cuisine asiatique pourront tout de même être comblés grâce aux livraisons à domicile de la Maison du nem à Liessies, dans le Coeur de l’Avesnois ! Olivier Richard et son épouse originaire du Vietnam livre des repas traiteur tous les jours, du lundi au samedi à partir de 16h, dans un rayon d’une quinzaine de kilomètres autour de Liessies. Pour commander vos beignets de crevettes, vos nouilles, des nems à la menthe et autres brochettes de poulet, il suffit de se rendre sur la page Facebook « la Maison du nem » !
L’organisation d’un marché de noël virtuel sur les réseaux sociaux avec des artisans du Coeur de l’Avesnois
A ce jour, 13 artisans se sont regroupés pour exposer et vendre leurs dernières créations via la page Facebook « Les artisans font leur marché ». Cette manifestation sera opérationnelle du 23 au 29 novembre prochains. Un jeu concours doté de treize lots sera également organisé en parallèle. Le tirage au sort aura lieu le 30 novembre !
Au Pays de Mormal : De la solidarité réciproque entre l’Ehpad de Bavay et l’hôpital de Valenciennes Lors de la 1ère vague, la Villa Senecta de Bavay avait été un important foyer de contamination à la Covid-19, mais cet établissement avait pu compter sur la solidarité des soignants de l’hôpital pour les aider à surmonter cette crise. Cette fois-ci, l’Ehpad de Bavay a été totalement épargnée par la seconde vague. La direction de la Villa Senecta a donc décidé de mettre un infirmier à la disposition du Centre Hospitalier de Valenciennes, qui depuis le 1er novembre, est fortement impacté par le virus, avec un nombre important de salariés et de patients contaminés…
L’opération des bons d’achat solidaires avec les commerçants de Landrecies bientôt étendu à tous les habitants du Pays de Mormal
Actuellement, seuls les Landreciens peuvent acheter un bon d’une valeur de 10 € à 9 € l’unité, mais dès le 1er décembre, il sera possible d’acquérir ces fameux bons en se rendant simplement au bureau de tabac-presse de « La Civette Dupleix » à Landrecies. Rappelons que cette opération a été mise en place par l’union commerciale et la municipalité pour inciter les habitants à consommer local !
Des croix en bois et un ruban de tulle noir installés sur les façades des commerces de Maroilles C’est le dispositif qui a été choisi par les commerçants du Pays de Mormal pour protester contre la fermeture de leurs boutiques, imposée par l’Etat ! Certains gérants estiment notamment que le « Click and Collect » engendre trop de frais pour trop peu de recettes.

www.canalfm.fr – 17 novembre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé