Walincourt-Selvigny | 2021-10-01

Il reste des places, « venez visiter ! »

À Walincourt, deux maisons de huit studios chacune sont prêtes. Pour le moment, trois colocataires se sont installés. Les dossiers sont montés en partenariat avec la commune. Chantal Mailly, adjointe en charge du centre communal d’action sociale, affirme avoir reçu « beaucoup de demandes de personnes du village ».
D’autres arrivées sont donc prévues, mais il reste encore des places. « Les gens voulaient attendre l’ouverture, pour être rassurés», indique Caroline Lemaitre Caron, manager régionale. Qui insiste : « Ce n’est pas un EHPAD, c’est un habitat partagé, une colocation. Venez visiter!» En cas de besoin, les personnes âgées peuvent faire appel à des services d’hospitalisation à domicile, des infirmiers ou des médecins. Comme à la maison.
UN RESTE À CHARGE INFÉRIEUR À 1400 € MENSUELS
Le reste à charge est calculé au cas par cas, en fonction du degré d’autonomie. Les trois premiers occupants paient chacun moins de 1 400 € (allocation logement, crédit d’impôt et allocation personnalisée d’autonomie déduits). Le tarif comprend le logement, les charges (électricité, eau, gaz), la gestion du linge, les trois repas par jour, les activités de l’après-midi, l’entretien, la toilette…
Les maisons Âges & vie, qui existent depuis une dizaine d’années en Franche-Comté, se développent. Sept structures doivent ouvrir dans les Hauts-de-France d’ici la fin de l’année. Dans le Cambrésis, d’autres communes ont manifesté leur intérêt pour le concept.
Renseignements au tél. : 0 80107 98 08.

LA VOIX DU NORD – 12 mars 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé