Domgermain | 2021-10-01

La colocation : un concept original pour les personnes âgées

Une colocation pour personnes âgées dépendantes doit ouvrir le 21 avril rue de la gare. Des portes ouvertes, sur rendezvous, ont lieu ce mercredi 10 mars pour présenter les deux maisons comprenant chacune 8 studios et un espace commun. Le site est agréable. Les accès aux studios ainsi qu’à l’espace commun sont de plain-pied.
Chaque locataire dispose d’un accès direct à l’extérieur. Le tout est neuf et aménagé avec soin. Bref, sitôt la porte d’entrée franchie, vous n’avez plus qu’une envie : emménager. Sur quelque 50 constructions Ages & Vie en Bourgogne et Franche-Comté, sur le modèle de Domgermain (deux maisons d’environ 380 nr louées en colocations meublées à 16 personnes âgées), le taux d’occupation frôle les 100 % et « il y a une liste d’attente », selon Lucie Marrey, animatrice de réseau.
Les premiers logements sont sortis de terre il y a 12 ans, leur principe se répand peu à peu dans toute la France. En Meurthe-et-Moselle, Domgermain fait partie d’un programme qui comprend Baccarat, Badonviller, Chanteheux, Cirey-sur-Vezouze, Dieulouard et Valleroy.
Le promoteur Ages & Vie ou vre une voie entre l’EHPAD et le maintien à domicile, ces studios s’adressent à « des personnes âgées dépendantes ou à des gens autonomes qui ne veulent plus vivre seuls ou dont le logement n’est plus adapté ». Les futurs colocataires seront en priorité des habitants de la commune ou des membres de leur famille dans le cadre d’un rapprochement familial.
Toutes les constructions sont identiques. Il y a toujours une pièce commune de vie au centre avec la cuisine « où les auxiliaires de vie et les locataires qui le peuvent préparent les repas ». Elle jouxte le coin salon-détente qui sert aussi à la réception des familles et les animations extérieures (hors Covid).
Une astreinte de nuit
La partie privée comprend 8 chambres sur une base de 30 m2. De base, elles sont équipées d’un lit, d’un chevet, d’une table et de chaises. « Le locataire complète avec son propre mobilier pour se sentir chez lui. Il dispose aussi d’un placard dressing et d’une salle de bains attenante ».
Les constructions répondent aux normes PMR (Personne à mobilité réduite). Un locataire peut faire livrer un lit médicalisé, un fauteuil de douche, son oxygène, « on s’adapte aux besoins ».
Les auxiliaires de vie gèrent le quotidien (repas, lever, coucher, animations, linge etc.) de 7 h 30 à 20 h 30. Une astreinte prend le relais, elle peut être appelée via le médaillon téléalarme des résidents. « Un salarié vit à l’étage pour gérer ces appels ainsi que le côté administratif et la gestion de la maison ».
Le reste à charge moyen est de 1.600 euros par mois toutes prestations comprises, aides au logement, crédit d’impôts et APA (Allocation personnalisée d’autonomie) déduits. Le site de Domgermain doit ouvrir le 21 avril, six semaines après les portes ouvertes du 10 mars.

L’EST REPUBLICAIN – 10 mars 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé