Cléguérec | 2021-10-01

La construction de la résidence seniors a débuté

Cléguérec — Les fondations de la résidence pour personnes âgées, rue du Stade, sont sorties de terre à la mi-novembre. L’ouverture est prévue en 2022.
Proche des commerces
« Nous avions le terrain rêvé pour ce projet : l’emplacement de l’ancienne gendarmerie, situé 41, rue du Stade », explique Marc Ropers, maire, qui, après avoir découvert ce concept par hasard, n’a pas hésité à contacter la société Ages et Vie Habitat pour leur proposer la vente de deux tiers du terrain afin d’y implanter cette résidence. « Nos échanges ont été agréables et fructueux », se rappelle le maire. Proche des commerces et de la maison de santé, l’emplacement était idéal pour la société. « Nous sommes très contents d’avoir été retenus pour ce programme », souligne l’élu.
Des colocations pour seniors
Le concept est de proposer une colocation pour personnes âgées à des gens ne souhaitant plus résider à leur domicile et recherchant un habitat collectif. La société va construire deux bâtiments qui proposeront chacun sept à huit logements. Les pièces privées auront une superficie de 30 m2 environ, avec une entrée indépendante. « Les résidents pourront ainsi accueillir leurs amis et familles », explique le maire. Chaque bâtiment comprendra également une pièce commune où les habitants pourront manger et cuisiner ensemble, tout en étant encadrés pas des auxiliaires de vie qui vivront sur place à l’étage.
Un projet de maisonnettes
« Ce concept est assez réputé dans l’Est de la France et surtout en Suisse », précise le maire. La société vient d’ouvrir sa première résidence à Taupont, près de Ploërmel. Celle de Cléguérec sera la deuxième. Et d’autres devraient être construites dans la région dans les années à venir. « Ce projet est important pour la commune, d’autant plus que c’est un projet privé. Il ne nous coûte donc presque rien », affirme l’élu. Et il va créer des emplois : de quatre à six auxiliaires de vie.
Alors que les deux tiers du terrain ont été vendus à la société, il reste un tiers appartenant à la commune. « Sur ce terrain, nous avons le projet de construire des maisonnettes pour les personnes à mobilité réduite », annonce Marc Ropers. Comme cela nous restons dans le concept.
Au niveau du voisinage, le projet a été unanimement accepté. »
La construction en est au stade des fondations. Quelques personnes sont déjà venues voir et seraient intéressées. Mais il faudra patienter jusqu’au début d’année 2022 pour l’ouverture.

OUEST FRANCE – 6 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé