Saint-Hilaire-du-Harcouët | 2021-10-01

Le débat d'orientation budgétaire voté

Les dépenses pour 2021, de la municipalité, s’articulent autour du logement et du projet des halles, en majeure partie. Les détails.
Le débat d’orientation budgétaire a été voté lors du conseil municipal, samedi 20 mars. Il s’est articulé autour d’axes majeurs donnés par Jacky Bouvet, le maire. « Il nous faut rester attentifs à nos dépenses. Le passage en commune nouvelle, nous a permis de rester pérenne, de nous maintenir », concède-t-il. Mais celui-ci insiste, il faut être habile et contenir les dépenses de fonctionnement, tout en continuant le programme d’investissement.
Dans le volet dynamisme de la politique sociale, en 2021, l’action Aide au permis de conduire sera conduire dans le cadre du contrat de pôles de services, signé avec le Département de la Manche.
Les halles, le projet Une nouvelle analyse des besoins sociaux doit être également réalisé sur le thème des addictologies, cette année.
En matière de logement, outre le projet précité (à lire page 11) d’Ages et vie, pour 2021, des logements locatifs, avec une opération située route d’Avranches, doivent voir le jour. Cette année, la seconde tranche du lotissement de Virey et la réalisation de cinq logements locatifs à Saint-Martinde-Landelles se poursuit.
L’objectif de « maintenir l’attractivité de la ville dans un cadre de vie agréable », doit être salué avec le projet des halles. Le montant s’élève, pour rappel, à 960 000€ sur quatre ans. Le Département de la Manche participe. La pérennité des structures éducatives « pour permettre l’installation de nouvelles familles »
et la poursuite du développement « en faveur de la transition écologique ».
L’éclairage public sera remplacé par des Leds, cette année. Et des travaux sont prévus pour entre tenir, moderniser et mettre aux normes sanitaires, énergétiques et accessibilité, les bâtiments communaux. Les entretiens de la voirie et leur rénovation sont prévues. La Dotation globale de fonctionnement s’élève à 933 151 € avec une bonification de 5%. Pour 2021, il pourrait être envisagé de recourir à l’emprunt pour équilibrer le budget. En 2021, la municipalité prévoit des dépenses de fonctionnement de l’ordre de 7 750 665€.
La capacité d’autofinancement est de 978 000€ pour rembourser les dépenses d’investissement.

GAZETTE DE LA MANCHE – 31 mars 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé