Plouézec | 2021-10-01

Le PLU à modifier pour accueillir une résidence d'aînés

Le conseil municipal a profité du conseil de lundi 8 mars pour demander une modification du Plan Local d’Urbanisme auprès de Guingamp-Paimpol Agglomération. Il s’agit de déplacer une zone sportive pour y aménager une résidence pour personnes âgées.
Avec le concours du promoteur « Âge et Vie Habitat », ce projet devrait voir le jour sur un terrain situé entre l’Intermarché et le stade Michel-Guillermic. La construction de cette résidence devrait se faire cette année. « Âge et Vie » développe le principe de constructions en papillon comportant chacun une pièce de vie commune d’une superficie de 100 m2 entourée de 4 chambres de 35 m2.
Chambres privées et pièce commune
Chacune de ces chambres pourra être occupée par une ou deux personnes, pourra être louée meublée ou non et disposera d’une douche à l’italienne, de sanitaires adaptés, d’installation pour le téléphone, la télévision et Internet.
Chaque pièce disposera de deux accès, un vers la pièce de vie commune et l’autre vers l’extérieur, une terrasse et un jardin commun. Les résidents pourront se déplacer en toute liberté. La création de liaisons douces et la proximité du bourg seront des éléments facilitateurs. Chaque bâtiment sera placé sous la responsabilité d’une « maîtresse de maison » qui logera à l’étage et sera chargée
de l’élaboration des repas, avec le concours des résidents. Trois aides ménagères seront également engagées dans chaque bâtiment, ce qui représente donc 8 emplois salariés par la mairie. La sécurité des lieux et des personnes sera assurée par un personnel spécialisé.
Deux bâtiments
Le projet plouézécain prévoit deux bâtiments pouvant accueillir chacun 7 à 8 personnes. Les locataires auront même le droit d’être accompagnés de leur animal de compagnie. Les pensionnaires de la résidence pourront évidemment bénéficier des aides sociales (APA, APL…). Le reste à charge de chaque personne se situera entre 1 400 et 1 600 €
Par ailleurs, les élus planchent sur un deuxième projet, plus traditionnel, qui pourrait s’installer sur le terrain de l’ancien Intermarché.

LA PRESSE D’ARMOR – 17 mars 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé