Yzeures-sur-Creuse | 2021-10-01

Le projet de lotissement se précise

Le conseil municipal, réuni le 15 septembre, a décidé de signer une nouvelle convention avec David Roy, professeur de musique dépendant de la commune de Descartes.
Celui-ci interviendra une heure par semaine, soit 36 heures dans l’année.
Cession de biens immobiliers. La commune a bénéficié d’un leg de la part de la famille Chartier, comprenant une maison avec jardin ainsi que plusieurs terrains agricoles. Le conseil autorise le maire à mettre en vente ce bien.
Cession de chemins ruraux. Ces chemins, situés à La Pluche, au Coudray et à l’Audèrie, qui ne sont plus nécessaires au public et non utilisés comme sentiers de randonnée vont être vendus.
Frais de chauffage dans les logements communaux. Un forfait mensuel est payé par les locataires. Un décompte va être fait en fin d’année. La chaudière à fioul, à l’immeuble de la rue Pasteur a été changée pour une chaudière biomasse à granulés. Une économie de 15 % à 20 % de combustible est espérée. Les tarifs seront réajustés l’an prochain en fonction des résultats obtenus.
Représentants. Des représentants sont désignés pour la Clect, le Comité national d’action sociale et un correspondant défense et désigné. Après ces délibérations, le maire Jacky Périvier a fait part de questions diverses. Il a demandé à ses conseillers de faire l’inventaire des travaux à faire au niveau de l’entretien des trottoirs et de recenser les haies dépassant sur la chaussée afin d’en prévenir les propriétaires. Le problème de la rapidité des véhicules dans la rue Pasteur est évoqué et des moyens de ralentissement sont en réflexion.
Projet de lotissement Huberdeau. L’organisme « Âge et vie » a validé le projet de deux maisons de huit chambres par maison plus deux logements de personnel. L’étude des sols va être lancée. La commune souhaite étudier la possibilité de création d’un éco-quartier sur ce même site. Contact va être pris avec la DDT en ce sens. Les voisins du futur lotissement sont partis prenante pour participer au comité consultatif. La validation du schéma directeur des eaux pluviales est attendue et la commune va se renseigner si une étude archéologique préalable est nécessaire.
À suivre…
www.lanouvellerepublique.fr – 20 septembre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé