Guerlédan | 2021-10-01

Le Tour de France devrait déclencher la vie festive

La crise sanitaire a donné un coup de frein à la vie associative et économique. Mais les élus de Guerlédan (Côtes-d’Armor) misent sur le Tour de France pour relancer la machine.
Hervé Le Lu, maire de Guerlédan (Côtes-d’Armor), en est persuadé, Si la crise sanitaire le permet, « l’arrivée du Tour de France à Mûr-de-Bretagne sera le déclencheur du redémarrage d’une vie festive et du vivre ensemble. C’est une véritable chance pour la commune d’accueillir cet événement. Nous y travaillons avec d’autant plus d’enthousiasme aux côtés des organisateurs et du Département, à qui on doit beaucoup financièrement dans l’organisation de cette étape » a-t-il déclaré, vendredi, lors d’un point presse qu’il a tenu aux côtés d’Eric Le Boudec et Mickaël Dabet, respectivement maires délégués de Mûrde-Bretagne et de Saint-Guen.
L’élu ne cache pas sa confiance en l’avenir. « À la sortie de la crise, l’envie de vivre sera décuplée et nous, élus, nous saurons nous adapter et créer pour accompagner cette envie ». Il n’en dira pas plus mais l’on devine qu’un projet festif « exceptionnel » mijote pour ouvrir la saison estivale.
« La ville des 20 minutes »
Hervé le Lu est certes conscient que la période est compliquée pour les acteurs de la vie économique et associative. Mais « ne lâchez pas ! Nous retrouverons bientôt une vie dynamique même avec la Covid », leur a-t-il lancé avant d’évoquer les projets communaux.
Pendant cette crise, la vie de la commune ne s’est pas arrêtée. Les gros projets de début de mandat, comme la rénovation du gymnase communal et la réfection des réseaux « vieillissants », ont démarré tout comme le projet privé de résidence Ages et vie. « Et la commune n’a pas fini d’être en chantier ! » prévient-il.
Pour Saint-Guen, Mickaël Dabet s’est félicité d’avoir pu engager d’importants travaux sur les réseaux d’eaux usées et pluviales en avant-première de l’aménagement du bourg. L’objectif des élus est d’en faire un village «typique », labellisé Commune du patrimoine rural comme ses voisines du Quillio et Saint-Thélo, pour remettre en valeur la richesse de son patrimoine bâti.
De son côté, Eric Le Boudec souhaite faire de Mûr-de-Bretagne la « ville des 20 minutes à pied, en vélo et en voiture » avec un développement du service de santé et une offre de loisirs développée avec entre autres la mise en place d’un plan vélo et le parcours accrobranche porté par le Département. L’élu s’est aussi réjoui de l’attractivité de Guerlédan au niveau économique. « Des commerçants-artisans s’installent et d’autres projets sont en cours. »

ouest-france – 19 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé