Marchaux-Chaudefontaine | 2021-10-01

Les enfants de maternelle découvrent la permaculture

L’association « Collectif Eco-Citoyen » a donné accès aux enfants de la maternelle à une partie de la parcelle allouée par la mairie. Les bambins y découvrent la permaculture, la protection de la planète, du sol et de l’ensemble de l’écosystème, par le jardinage. Le tout avec une approche du monde du vivant.
L es classes de moyenne et grande section de Marchaux-Chaudefontaine se sont rendues avec leur professeure, Fabienne Penaux, dans la parcelle de 20 ares de l’association « Collectif Eco-Citoyen », mise à disposition par la mairie. « Notre association a souhaité donner l’accès à une partie de ce grand jardin, alloué par la mairie, à l’école du village, afin que les enfants puissent découvrir concrètement la permaculture », précise Damien, un des bénévoles qui a préparé les tas de terreaux qui seront étendus durant cette aprèsmidi dans les bacs par les enfants.
« Nous ne labourons pas le sol »
« Ce site a été choisi pour sa proximité des deux maisons Ageset vie de la commune ; cela permet aux seniors occupants de profiter également du site et, pour ceux qui le souhaitent, de nouer des contacts intergénérationnels, de participer ou d’admirer le jardin qui s’ouvre devant eux », indique Patrick Corne, maire de la commune nouvelle.
« L’objectif de cet atelier est de sensibiliser les enfants à la permaculture, à la protection de la planète, du sol et de l’ensemble de l’écosystème, par le jardinage, avec une approche du monde du vivant. Actuellement, c’est un temps plein en classe, car, parallèlement, nous avons fait des semis. Tous les jours, les enfants mesurent et observent la croissance des plantes. Quand les nuits seront moins fraîches, nous viendrons replanter leur production dans les bacs préparés à cet effet, car, dans ce mode de culture, nous ne labourons pas le sol et nous respectons l’ensemble de la vie souterraine », précise Fabienne Penaux. « Notre commune a souhaité participer à cette action, en fournissant du matériel de jardinage, car nous avons des enfants scolarisés à Marchaux et nous croyons aux valeurs véhiculées dans ce projet », rajoute Romain Vienet, maire de Champoux.
La participation des élèves était à la hauteur de leur enthousiasme, bien encadré par quelques parents d’élèves ainsi qu’avec l’aide précieuse de Corinne Girardot, Atsem et d’Annie Viennet, adjointe au maire de Champoux.

L’EST REPUBLICAIN – 3 avril 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé