Querrien | 2021-10-01

Les gros chantiers sur les rails à la fin du mois

Le conseil municipal a planché, jeudi soir, sur les travaux concernant le lotissement Park-Bras, à Beg-ar-Roz. Il a aussi évoqué les projets d’habitat à loyer modéré et Âge & Vie.
Projet HLM et Age & Vie
Le conseil municipal a évoqué, jeudi soir, le projet d’habitat à loyer modéré et celui d’Âge & Vie. Ce dernier prévoit la construction de deux bâtiments, avec : au rez-de-chaussée, huit studios destinés à des personnes en perte d’autonomie et une salle commune ; à l’étage, une personne présente pour les aider.
Ces deux projets occuperont le grand terrain situé entre la mairie et le centre de secours. Le terrassement et la voirie sont confiés à l’entreprise Colas, pour un montant de 56 000 € HT. L’entreprise Traouen installera les réseaux des eaux usées, pluviales, l’adduction en eau potable et les raccordements, pour 59 000 € HT. Par ailleurs, l’aménagement paysager sera assuré par L’Atelier du paysage, pour 2 700 €. Soit un total de près de 118 000 € HT pour ces deux sites. Coup d’envoi des chantiers durant la dernière semaine de janvier.
Lotissement Park-Bras Il comprendra quinze maisons individuelles sur la route de Lanvénégen, chacune sur un terrain de 650 m2 en moyenne. Les travaux seront égale ment lancés durant la dernière semaine de janvier. Tout en respectant les directives du PLUi (plan local d’urbanisme intercommunal), « nous avons cherché à faire le lotissement le plus confortable possible, qui satisfasse tant les futurs acquéreurs que les riverains », annonce Stéphane Cado, le maire.
Et de détailler : « La plus grande distance possible entre le lotissement et les habitations actuelles, beaucoup de verdure, des chemins piétonniers, un bassin de rétention des eaux qui assainira tout le quartier de Beg-ar-Roz, une gestion des eaux de pluie venant de la départementale, qui profitera à tous, et une voie piétonne sécurisée depuis Beg-ar-Roz jusqu’au bourg. » Après plus de quarante minutes de débat sur le prix à fixer au mètre carré, les conseillers sont tombés d’accord à dix-sept voix contre une : le mètre carré est fixé à 49 € TTC.
Emprunt « Nos finances sont très saines, nous réussissons à dégager beaucoup d’excédents de fonctionne ment et avons des dotations, somme toute, convenables », indique le maire.
La commune peut donc se permettre d’emprunter, afin de financer rapidement la totalité des projets, pour lesquels les subventions ne tombe ront que dans deux ans pour certaines. Elle va contracter un emprunt de 800 000 €, à 0,48 % d’intérêt. Soit 40 000 € le coût de l’emprunt sur vingt ans.
Désignation d’élus référents Le traitement du dossier de l’eau et de l’assainissement est un dossier lourd. Pour l’alléger, le conseil a désigné Didier Lorand comme élu réfèrent. Marie-Noëlle Robin devient référente pour le Document unique, récemment mis en place dans la commune : « Elle aidera l’agent responsable à repérer les risques encourus par le personnel communal et les actions de prévention à
mener. » Enfin, Gwen Le Goff devient correspondante pour la Ligue contre le cancer. Elle sera le relais local entre la Ligue et la commune, pour les campagnes de dépistage et les actions de santé sur ce thème.

OUEST FRANCE – 16 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé