Pouilley-les-Vignes | 2021-10-01

Les locataires d’Ages & Vie sont confinés mais pas isolés

Confinés dans la maison pour personnes âgées dépendantes, les locataires d’Ages & Vie doivent respecter des règles fixées par la direction pour leur bien-être. Ici, les repas sont d’ailleurs à nouveau servis en salle commune, et des visites encadrées peuvent être organisées. C e sont 15 locataires, dont un couple, qui occupent les 14 studios de la structure Ages & Vie de Pouilley-les-Vignes. En cette période de confinement, les responsables ont géré la situation en appliquant par période, des règles pour le bien-être des résidents.
Les repas sont confectionnés sur place, les marchandises étant en totalité prises en charge au drive de Super U, magasin proche qui réserve tous les lundis un créneau de livraison. Les visites ont été interdites dès la mise en place du confinement. Un contrôle quotidien avec un suivi matin et soir a aussi été installé et le port de masques a été imposé, dont les auxiliaires de vie. Il n’y a pas eu de problème sanitaire, et les règles édictées par la direction ont été respectées. Cette situation a fait l’objet d’un affichage extérieur. Un sas pour les visites des médecins et infirmières a été établi, les règles leur étant imposées.
Les liens avec les familles sont préservés
Les repas, en plusieurs services, étaient servis dans la salle commune, respectant les distances puis dans les studios sur plateaux, prêtés gracieuse ment par la municipalité.
Chaque locataire disposant d’une terrasse privative a tout loisir de prendre l’air. Les liens avec les familles sont préservés avec les moyens de communication (téléphone, tablette, portables, et mails…) prise de rendez-vous en visionnage, facilités par les auxiliaires de vie, qui organisent des animations diverses.
Alors que les repas sont à nouveau servis en salle commune avec respect des règles, les visites sont autorisées sur rendez-vous de 10 h à 12 h, du lundi au samedi. Physiquement, la rencontre, après remplissage d’un document, doit s’effectuer à l’extérieur depuis la terrasse, le locataire restant dans son studio.

L’EST REPUBLICAIN – 27 avril 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé