Lagor | 2021-10-01

Logement locatif : des projets lancés

C’est avec une certaine mesure que le maire de Lagor, Franck Rolland, a distillé l’annonce des projets communaux, lors du rendez-vous de début d’année avec la presse. Mais nulle réticence de sa part à livrer « le projet acté » de construction de logements sociaux avec la société Domo France.
« Le bailleur a acheté le terrain (2 000 m2) à la commune pour y aménagerio logements locatifs à loyers modérés, indique le premier magistrat L’opération est soutenue par la Communauté de communes (CCLO), à hauteur de 42 820 euros. Ce projet intergénérationnel -trois appartements sont destinés aux seniors – a pour but d’apporter des solutions de logement aux jeunes, d’attirer des couples avec des enfants et d’assurer une passe relie entre le locatif et l’accession à la propriété. »Avec en toile de fond, « le maintien des effectifs scolaires, actuellement de 75 enfants, et d’une population cohérente avec les infrastructures (crèche, cabinets médicaux, phamacie, associations sportives et culturelles, etc.) de Lagor », où résident 1150 habitants. « Sur la partie restante du terrain » (5 000 m2), Franck Rolland révèle un autre projet, « destiné aux seniors. Mais la recevabilité du dossier de candidature, déposé auprès d’Ages & Vie, n’est pas encore acquise ».
« Personne ne sera oublié »
Même expectative pour la nécessaire restauration des quatre logements du bâtiment communal, dit « des instituteurs », « un dossier en attente de subventions ». À ces projets, ciblant la venue de nouveaux résidents – auxquels s’additionnent des initiatives immobilières privées -, Franck Rolland ajoute les réalisations prévues dans l’année, dictées par des mesures de remises aux normes, de sécurité, ou encore d’embellissement : sanitaires de l’école, ascenseur de la mairie, citerne d’incendie, divers chemins, etc.
Le maire conclut alors sur« cette période compliquée », laissant peu de place au lien social. « Pas de repas des anciens, ni de distribution de coffrets pour compenser », mais « personne ne sera oublié », insiste l’édile qui envisage, « dès que les conditions le permettront, un moment de retrouvailles pour rapprocher tous les villageois »… à qui il souhaite ses meilleurs voeux.

SUD OUEST – 29 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé