Amplepuis | 2021-10-01

Logements, santé : quels sont les projets de la municipalité

À circonstances exceptionnelles, dispositif exceptionnel, René Pontet, maire d’Amplepuis, ses adjoints et conseillers délégués ont communiqué leurs voeux en amont.
Évoquant la crise sanitaire, les familles touchées par cette pandémie, la fragilité de l’économie, René Pontet, maire, a remercié l’ensemble des Amplepuisiens pour leur solidarité, les acteurs économiques, les membres des associations, le personnel communal, médecins et secrétaires médicales, personnel hospitalier, pompiers, gendarmes pour leur investissement.
Avant de laisser la parole à
ses adjoints et conseillers
délégués, le maire a annoncé les grands projets qui se ront lancés en 2021.
On pousse les murs à l’Ehpad
« Nous avançons vers une restructuration et un agrandissement sur site de l’Ehpad d’Amplepuis (Établissement hospitalier pour personnes âgées dépendantes), a annoncé l’édile. C’est un investissement de plus de 22 millions d’euros pour les sites d’Amplepuis, Thizy les Bourgs et Cours, qui constituent le Centre hospitalier du Beaujolais Vert, CHBV. La COR (Communauté d’agglomération de l’ouest Rhodanien) et les communes participeront à ce financement.
Les bâtiments de l’ancien hôpital vont être démolis
Dans le cadre du contrat « Petite ville de demain », les bâtiments de l’ancien hôpital utilisés actuelle ment par le musée Barthélemy Thimonnier, excepté la chapelle, seront démolis. La construction de nouveaux bâtiments permettra à la COR de réinstaller le musée Thimonnier, de manière accessible, et à la commune de créer de nouveaux logements en centre ville. L’orgue de l’église Saint-Pothin sera entière ment restauré.
Un projet « palier » entre l’Ehpad et le rester chez soi
Le projet porté par l’association Age et Vie, devrait également sortir de terre en 2021, à proximité des Terrasses de Coucy, avec la construction de deux îlots comportant des petits studios et du personnel à demeure. Cela constituera un palier entre l’Ehpad et le rester chez soi, a conclu le maire.
« Pour réaliser ces investissements, nous comptons sur la participation financière de l’État, de la région, du département et de la COR ».

LE PROGRES – 2 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé