Masny | 26-01-2022

Papi et mamie vivent en coloc’ : on vous dit tout sur ce projet innovant

En janvier, une colocation d’un nouveau genre verra le jour à Masny. Ici, les locataires sont des personnes âgées. Plus sécurisante qu’une maison individuelle et moins contraignante qu’une maison de retraite, cette nouvelle forme d’hébergement tend à se développer.

► L’IDÉE

C’est sous l’ancienne municipalité de Masny avec à sa tête Paulette Gauthiez que le projet est né en 2020. La nouvelle équipe municipale emmenée par Lionel Fontaine a repris la main. Dans la nouvelle rue des Cerisiers (dans le prolongement de la rue Henri-Dunant), dans un quartier résidentiel et sur un terrain de 3100m2, est en train de sortir de terre une résidence senior d’un nouveau genre. C’est l’association Âges et vie qui est à la manœuvre. Voilà une quinzaine d’années qu’elle propose une forme d’hébergement d’un nouveau genre. On parle ici de colocation. Pas de jeunes à l’intérieur dans la force de l’âge, mais des personnes âgées en perte d’autonomie.
► LE PUBLIC

L’accès à cette résidence est réservé aux personnes âgées dépendantes (GIR 2-3-4) qui souhaitent quitter leur maison devenue trop grande pour elles, mais qui ne veulent pas directement se rendre en maison de retraite. Elles ne sont pas en totale perte d’autonomie, mais ont besoin d’aide pour leur quotidien. Six auxiliaires de vie sont à leur disposition du lundi au dimanche de 7 h 30 à 20 h 30. La nuit, une personne est d’astreinte.
il s’agit du responsable ou de son adjoint qui vivent dans un logement de fonction situé au sein même de la résidence. Pour ce qui est du loyer, le reste à charge par résident devrait s’élever, au maximum, à 1 600 € par mois (aides déduites).
► LE PROJET

Cette résidence est composée de deux maisons identiques de 350 m2 comprenant chacune huit studios (quatre par aile) de 30 m2. Seize personnes peuvent donc y loger. Au cœur de ces maisons, on trouve une grande pièce
de vie centrale (100 m2) avec cuisine, salle à manger et salon. C’est ici que les personnes âgées peuvent préparer leur repas, participer à des animations en commun. L’ouverture de cette résidence est prévue pour le 26 janvier. Une journée portes ouvertes est organisée le mercredi 15    décembre (de 9 h à 17 h) pour découvrir ces studios. La commercialisation n’a pas encore été lancée par Âge et vie. Il reste donc de la place.
► LES AVANTAGES

Pour une personne âgée vivant seule, ce concept est un bon moyen de conserver du lien social. Il lui permet aussi de garder sa liberté. Libre à elle d’inviter des personnes chez elle, de sortir, de faire ses course, de venir avec son animal de compagnie, d’emmener ses meubles. Et tout cela sous la surveillance d’un personnel médical. Rassurant pour les résidents, mais également pour leurs proches. La petite taille de l’établissement        permet également aux résidents de se sentir entourés et d’avoir du personnel médical bien identifié. Ce qui n’est pas forcément le cas dans
certaines maisons de retraite où le turnover peut être important chez le personnel, ce qui a tendance à déboussoler les aînés.

Cliquez ici pour pour être rappelé