Plouisy | 2021-10-01

projets 2021. 16 logements à la place nc |'ancjenne ferme Guillouzic

La cérémonie des voeux annulée pour raison sanitaire, c’est de son bureau que Rémy Guillou, a présenté les projets communaux qui marqueront 2021.
Après une année 2020 compliquée, la nouvelle année commence par de nombreux projets.
Parmi eux, les liaisons douces et sécurisation des piétons, aménagement du site de l’ancienne ferme Guillouzic, réouverture de la pharmacie, transfert de la bibliothèque et réaménage ment des locaux de l’ancienne école maternelle, création d’une maison d’assistantes maternelles (MAM).
La sécurisation des piétons sera mise en avant par la création de liaisons douces notamment dans la traversée de la rocade au niveau du Lann et du Champ de tir. L’entretien des routes de campagne et des hemins de randonnée sera aussi au programme.
Deux résidences seniors de huit logements chacune seront construites sur le site de la ferme Guillouzic en centre bourg. Remy Guillou signale que « le permis d’aménager est déposé, les travaux devraient débuter fin 2021, le projet est porté par la société Age et Vie »
Une maison d’assistantes maternelles en projet
Le local est opérationnel, une pharmacienne originaire de Grâces souhaite s’y installer, mais une nouvelle fois l’Agence régionale de santé (ARS) tarde à signer la licence. Rémy Guillou signale « avoir choisi de saisir le cabinet du Président de la République » pour faire évoluer la situation.
La bibliothèque sera transférée dans les locaux plus vastes de l’ancienne école maternelle. Le réaménagement de ce bâtiment sera confié à un programmiste.
Une maison d’assistantes maternelles (MAM) est en projet, la municipalité y travaille avec une professionnelle de la commune. L’accueil de 16 enfants y serait assuré par quatre professionnelles de la petite enfance. Rémy Guillou parle de 2020 « comme d une année difficile ou la continuité des services municipaux a été assurée grâce à la réorganisation et l’inventivité de chacun ». Ildéplore la mise en sommeil de la vie associative qui a entraîné le manque de contacts sociaux. « La solidarité du voisinage, le suivi du CCAS ont assuré la veille auprès des aînés durant cette période », apprécie le maire qui espère pouvoir reprendre les visites de quartier.

L’ECHO DE L’ARMOR ET L’ARGOAT – 27 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé