Mesvres | 2021-10-01

Résidence seniors : une entrée en fonction à l’horizon 2023

Dossier initié et suivi par le maire Christian Delaforge dés le lendemain Créé par la précédente municipalité, le lotissement de l’Ouche-Tiroux de son élection, il dresse avec nous le cheminement du projet Age et offre 17 lots viabilisés, situés à deux pas du centre bourg, des écoles vie habitat. Cette société propose des solutions d’hébergement pour les et des commerces et services. Pour l’instant, 6 ont trouvé acquéreurs, 3 suors sur le principe de logements individuels et d’espaces de vie en sont pré-réservés et 8 sont encore disponibles au prix de vente de 27 E commun, la sécurité des résidents étant assurée par du personnel dédié, TTC le m, 24 heures sur 24.
16 logements, 6 emplois La base de ce projet est constituée de 2 maisons de 8 logements ouverts aux couples, qui seraient implantées sur 3 parcelles déjà réservées au lotissement de l’Ouche-Tiroux. Financièrement, c’est un dossier d’investissement privé et la commune vendra 1. terrains. « La concrétisation de ce projet serait positive pour la commune puisqu’elle permettrait de maintenir au moins 16 seniors dans la population mesvrienne et elle sera créatrice de 6 emplois », se réjouit le maire. A noter que le dossier d’implantation sur ce lotissement a été soumis au service dédié de la Communauté de commun. du Grand Autunois-Morvan, compétente en matière d’urbanisme. A l’heure actuelle, l’étude de recevabilité ne semble pas poser de problème, selon le maire. Avec le dépôt du permis de construire cette année, devraient s’en suivre 18 mois de travaux, pour une entrée en fonction de l’établissement à l’horizon 2023.
8 lots encore disponibles

LE JOURNAL DE SAONE ET LOIRE – 21 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé