Bellevigne-les-Châteaux | 2021-10-01

« Retrouver le lien social qui manque »

Depuis 2019, Chacé est l’une des trois communes déléguées qui forment la commune nouvelle de Bellevigne-les-Châteaux. Le maire délégué Christian Cabret, qui a toujours été favorable à une commune nouvelle, revient sur cette création.
Que pensez-vous aujourd’hui de la commune nouvelle ?
Christian Cabret : « La transition s’est bien passée ; nous avons eu un an et demi de préparation et donc le temps d’envisager tous les problèmes. Si bien que lorsque nous avons créé la nouvelle commune, nous étions déjà bien armés. Cela a permis d’attaquer de bonne heure toutes les modifications liées à cette commune nouvelle qui compte aujourd’hui 3 500 habitants. Nous n’avons pas eu trop de commentaires négatifs des administrés. Avec le recul, c’est favorable. Et il est dommage que Varrains n’ait pas suivi ».
Comment avez-vous vécu l’année 2020?
« La Covid a obligé la commune déléguée de Chacé à suspendre la Fête du Château, qui est une manifestation qui marche très bien. On a suspendu aussi les feux d’artifice. Toutes les associations ont également arrêté leurs programmations. J’ai bien peur à l’avenir que certaines aient du mal à reprendre leurs activités. Nous sommes à l’écoute des habitants qui sont demandeurs de manifestations, de reprise des activités. Malheureusement, on ne sait pas quand et comment cela va reprendre ».
Quels sont les projets de la commune déléguée cette année ?
« En ce qui concerne la voirie, en 2021, nous avons la première phase de la rue de La Poste et l’aménagement sécuritaire de la rue des Écoles qui sera mise en sens unique, avec une piste cyclable, des trottoirs améliorés et des stationnements. Au niveau de l’habitat, les Rogelins sont presque terminés. Il reste une douzaine de lots à vendre. Les six logements de Saumur Habitat, rue des Érables, sont terminés. Il reste le projet du chemin des Peupleraies avec la résidence senior Âge et Vie, et une assistance médicalisée 24 heures/24. Il s’agira d’un foyer logement où les habitants seront vraiment chez eux mais bénéficieront d’une structure d’ensemble. Cela répond de plus en plus à un besoin. Nous terminons l’acquisition foncière des terrains. »
Quels voeux adressez-vous à vos administrés ?
« Je leur souhaite de retrouver une vie normale, le lien social qui manque, le bien vivre ensemble. Qu’ils se protègent, qu’ils fassent attention à eux pour atteindre l’objectif voulu ».

LE COURRIER DE L’OUEST – 24 mars 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé