2021-10-01

Seniors : des lieux de vie pour rester autonomes et favoriser le lien social

Des solutions d’accompagnement et des services innovants existent, au plus près des besoins et des choix des seniors.
Parmi ces solutions, les Résidences Services Seniors, pour vivre chez soi et profiter de services à la carte. Ou encore les colocations seniors, qui permettent de vivre entouré, accompagné au quotidien par une auxiliaire de vie. Avec un dénominateur commun : le maintien du lien social, si important au bien-être et maintien de l’autonomie.
Les Résidences Services Seniors : « comme à la maison, mais en mieux » Originaires de Normandie, M. et Mme Bolecker vivent de puis le début de l’année dans la jolie résidence services seniors les Essentielles, située au coeur de Négrepelisse (Tam-et-Garonne), pour se rapprocher de leur fille et de leurs petits-en fants. « C’est comme à la maison mais en beaucoup mieux », dit Mme Bolecker avec malice.
« On peut amener ses meubles, son animal de compagnie, faire sa propre cuisine si on en a envie. On se sent chez nous », indique-t-elle avec le sourire.
Ce lieu de vie propose des appartements tout confort à la location et une palette de services à la carte : un restaurant et sa cuisine faite par le chef sur place, des animations et des ateliers bien-être. Autant d’occasions de nouer des liens.
« On se retrouve au bord de la piscine, on va au marché en semble, on fait des jeux, on participe aux animations. On s’entraide beaucoup entre nous et ça fait chaud au coeur », explique-t-elle.
Madame Bolecker insiste sur la sécurité que lui procure son nouveau lieu de vie. « Il y a quelqu’un de joignable 24h/24 dans la résidence en cas de besoin. Il suffit de passer un coup de téléphone pour avoir un rendez-vous rapide avec un médecin, une infirmière, un pédicure, un kinésithérapeute. C’est très appréciable quand on souffre d’une maladie chronique comme moi.».
La colocation seniors
Le saviez-vous ? La colocation pour seniors existe ! Et c’est la société Ages & Vie qui a créé ce dispositif bien connu des étudiants et des jeunes actifs.
Dans une maison à taille humaine, huit personnes disposent chacune de leur espace privatif et partagent des moments de convivialité dans des
espaces communs (salon, salle à manger avec cuisine ouverte). Elles sont accompagnées par trois auxiliaires de vie, qui se relaient 24h/24h pour les aider au quotidien. Elles assurent toute la logistique et l’animation de la vie de la maison. Les colocataires sont d’ailleurs invités à y participer, selon leurs envies. Une auxiliaire de vie habite dans un appartement au-dessus de la colocation avec sa famille, procurant un environnement intergénérationnel.
Ces colocations, situées en zones rurales et péri-urbaines, s’adressent à des personnes qui ne souhaitent plus vivre seules ou qui ne le peuvent plus et qui souhaitent rester dans les territoires où ils ont vécu leur vie. Le lien social qu’elle permet est l’un des atouts de cette solution à taille humaine pour des personnes en perte d’autonomie.
« Nous connaissons bien les habitudes de nos colocataires », souligne Mamie Graugnard, auxiliaire de vie et responsable d’une colocation à Besançon. « Nous nous nous adaptons au rythme de chacun. Par exemple, le petit déjeuner est proposé sur plage horaire longue et une toilette peut durer une demi-heure.
S’occuper de quelques personnes seulement autorise une réelle flexibilité. ». Le réseau Ages & Vie compte aujourd’hui 69 colocations en Bourgogne
Franche-Comté et dans les Vosges et 150 implantations nouvelles seront lancées sur l’ensemble du territoire à horizon 2024.

INDEPENDANT DU LOUHANNAIS ET DU JURA – 6 novembre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé