Corquilleroy | 2021-10-01

Sur le chantier des maisons « Âges et Vie »

À Corquilleroy, en janvier dernier dans la rue des Noyers, débutaient les travaux de la construction de deux maisons de 380 m2 qui seront louées meublées à 16 personnes âgées. À la conception, la société « Âges et vie » créée en 2008 dans le Doubs.
L’épidémie a retardé les travaux d’environ trois mois. Les travaux devraient s’achever en mars 2021.
Dans les maisons « Âges et Vie », tout a été pensé pour ne pas changer les habitudes des personnes âgées et pour rompre l’isolement. Les logements s’adaptent aux besoins et évoluent en fonction de la dépendance (lit médicalisé, barre d’appui…). Une équipe d’auxiliaires de vie s’occupe des colocataires : aide au lever, au coucher, à la toilette, aux déplacements, préparation et prises de repas, ménage, linge, animations, vie sociale.
Chacun pourra organiser sa vie
Les colocations sont de vraies maisons de plainpied avec toutes les pièces de vie que l’on trouve habituellement.
La pièce commune (environ 100 m!), comprend un salon, une salle à manger et une cuisine. Les appartements (environ 30 l2) sont composés d’une chambre/séjour, d’une salle d’eau et d’une entrée privative avec terrasse. Les personnes âgées pourront y vivre en couple, avec un animal de compagnie et elles pourront même apporter leurs meubles.
En moyenne, il y a un reste à charge d’environ 1.600 € mensuels, tout compris, aides déduites (APA, crédits d’impôts, APL). Ce tarif comprend le loyer, les charges locatives, les frais d’achats alimentaires et les prestations d’aide à la personne. Ce montant est toujours calculé au cas par cas en fonction des situations personnelles. Dans leurs fonctionnements, les Maisons « Âges et Vie » privilégient les circuits courts (commerces locaux) et tissent des liens forts avec toutes les structures sanitaires, culturelles, associations locales.

EMPLOIS. À Corquilleroy, six emplois pérennes et non délocalisables seront créés. Le recrutement se fera parmi les habitants de la commune et des environs. Des auxiliaires de vie habiteront avec leurs familles à l’étage de la colocation dans les T4.

L’ECLAIREUR DU GATINAIS – 14 octobre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé