fbpx

Roncey | 2021-10-01

Travaux et matériel informatique au menu des élus

Les élus ont validé e la poursuite de l’aménagement de la salle du conseil et des mariages avec la réalisation d’un plafond coupe-feu et d’un faux plafond, le câblage et l’éclairage, la pose d’un écran et une sonorisation wifi. Grand Belfort et conseil départemental sont sollicités. L ors de la dernière séance de conseil municipal, 16 071 € HT ont été validé le cadre de la poursuite de l’aménagement de la salle du conseil et des mariages avec la réalisation d’un plafond coupe-feu et d’un faux plafond, le câblage et l’éclairage, la pose d’un écran et une sonorisation wifi. Le conseil municipal sollicite une aide financière auprès du Grand Belfort (5 494€) et du conseil départemental (7 093 €). Le financement communal serait de 21,68 % soit 3 484 €. 9 984 € pour la réfection de la rue des Graviers par la mise en oeuvre mécanique d’un enduit bi-couche à émulsion de bitume et de gravillons.
La réfection d’une partie de la Grande me est prévue par le Département pour une partie allant de la me d’Eloie au carrefour de Lachapelle-sous-Chaux. 9 164 € sont budgétés pour remplacer le poste informatique devenu insuffisant au secrétariat de mairie et l’achat d’un logiciel pour la gestion du cimetière. Pour permettre cette réalisation, une aide financière de 50 % au titre du plan de relance est sollicitée auprès du conseil départemental.
Le conseil communautaire s’est prononcé pour la création de la taxe locale sur la publicité extérieure à compter de janvier 2022. Cette taxe concerne les enseignes de 12 m2 et plus. Les édiles ont validé (11 voix pour, 1 contre, 33 abstentions) une gestion de cette taxe par le Grand Belfort. La convention de partenariat pour le fonctionnement de la médiathèque municipale avec le Département ainsi que la gratuité de l’abonnement bibliothèque au moins de 18 ans a été validée à l’unanimité.
Ages & Vie propose une nouvelle forme d’hébergement pour les personnes âgées en perte d’autonomie ne pouvant rester seules mais désirant rester dans le village par la construction d’un ou plusieurs bâtiments pouvant accueillir 7 à 8 personnes âgées et une auxiliaire de vie 24 heures sur 24.
Le concept semble intéresser les élus mais plus d’informations sont nécessaires ainsi que la validation d’un choix de lieu d’implantation. La création d’une maison d’assis tantes maternelles (MAM) a été proposée par trois assistantes maternelles. Il s’agirait de proposer une offre de service à mi-chemin entre l’accueil familial d’une assistante maternelle et l’accueil collectif le local. Plusieurs points restent à affiner dont : la concurrence avec les assistantes maternelles du village, le local à trouver.

L’EST REPUBLICAIN – 2 juin 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé