Lannemezan | 2021-10-01

Un habitat inclusif pour remplacer la maison Pouy

Depuis vendredi 2 avril, les engins de démolition font leur oeuvre, à la maison Pouy, aussi connue sous le nom de maison Tailhade, à l’angle des rues Alsace-Lorraine et du 11 novembre. Dans un peu plus d’un an, au deuxième trimestre 2022, un habitat inclusif remplacera cette demeure, qui n’a pas pu être préservée suite aux dégâts causés par un incendie, qui a eu lieu, il y a plus de trois ans, samedi 18 novembre 2017. Mardi 6 avril, Bernard Piano, maire de la commune, aprésenté ces travaux, qui s’inscrivent dans une démarche plus large de la commune pour permettre l’implantation d’habitats partagés inclusifs. Il a d’abord tenu à remercier Jean-Paul Campistrous, qui a accepté de céder une partie du terrain nécessaire à ce projet, « pour participer à la redynamisation de la ville ». Ce premier proj et est porté par un investisseur, la Société Cap Solidarité, et a été pensé et déjà réalisé dans d’autres villes par l’association Homnia. Honrnia a été créé par Maïlys Cantzler, pour répondre aux attentes de sa soeur Sabrina, cérébrolésée suite à un accident de la route, mais aussi à celles de nombreuses personnes en situation de handicap. Car pour eux, il n’existe souvent pas de solution pour être à la fois au tonomes et entourés, vivre en société avec les autres, pouvoir pourquoi pas entamer un parcours vers un retour à la vie « ordinaire ».
Quatre emplois créés
Le rez-de-chaussée de ce bâtiment sera donc dédié à cette po pulation : les personnes pourront être indépendantes, mais aussi partager, être accompagnées pour des activités, des animations et des sorties. Ce dispositif créera quatre emplois. Neuf appartements sont prévus au premier étage, des logements PLS, c’està-dire bénéficiant de prêt locatif social. Ils auront donc des loyers encadrés. La commune a souhaité une autre destination pour le lieu: accueillir le « Club des As », un projet que porte Bernard Piano depuis déjà de plusieurs années. Il s’agit d’un espace pour des personnes âgées et/ou isolées, non plus deux après-midi par semaine comme l’association du Renouveau, mais si possible 7 jours sur 7, de 9h à 19h, pour prendre le café, lire le journal, jouer, pour quoi pas partager le repas de midi et finir la journée avec un atelier gymnastique. Cet espace sera ou vert aux personnes âgées des maisons de retraite.
Un second projet devrait démarrer en septembre, porté parla société « Âge et Vie » : un habitat inclusif là aussi, 5 appartements, 17 chambres, pour des personnes âgées en colocation, qui ont en core une certaine autonomie. Cet habitat, situé entre le collège et TIME devrait générer 6 Équivalents Temps Plein (ETP). Un par tenariat est déjà acquis avec les jeunes de TIME pour permettre des activités communes intergénérationnelles. Demierprojet, ce lui d’Autisme Pyrénées. D’abord située à l’ancien hôtel au Pont d’Espagne, la société Icade, investisseur, a souhaité disposer d’une surface plus grande, 3 hectares aux portes du CM10, pour construire 120 à 150 logements à destination de différents publics qui nécessiteront 50 ETP. L’ouverture est prévue fin 2023.

LA DEPECHE DU MIDI – 9 avril 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé