Lusigny | 2021-10-01

Un nouveau lotissement et une résidence pour seniors à l'horizon 2022

UNE DÉCENNIE DE TRAVAUX
Depuis 2010 la municipalité a réalisé des travaux importants pour le bien être des administrés.
« En 2010, nous avons acheté les murs de l’ancien garage Vignot qui ont été rasés pour construire une supérette l’année suivante », explique André Jardin. La fin de la dernière mandature est marquée par la construction d’une nouvelle mairie (2018/2019) pour un coût global de 1 million d’euros. Et ce n’est pas tout ; « nous avons créé un club house au stade des tiné aux associations évoluant à la Maurance, agrandi le local de la pétanque, refait les sanitaires des écoles qui ont été aussi équipées de caméras dans le cadre du plan Vigipirat » ajoute l’édile. Enfin, la réfection complète du clocher de l’église en 2018, aura constitué un autre temps fort avec un budget d’environ 100 000 €.
UN NOUVEAU LOTISSEMENT
En 2020, d’importants travaux viennent d’être réalisés pour les aménagements sportifs ; Un cours de tennis a était refait à neuf et l’autre transformé en City Stade. Dans le même temps, c’est la pelouse du stade de la Maurance qui a été refaite avec la pose d’un arrosage intégré. «Toujours au stade, on a installé un nouveau sautoir en longueur pour les athlètes de T entente Athlétique (EACCD) ainsi qu’une cage de lancer (poids, marteau, Javelot) », détaille André Jardin.
Pour les associations, la mairie prévoit l’aménagement d’une salle dédiée aux associations à la place de celle qui était réservée aux judokas s’entraînant désormais au complexe de la Ribambelle, une salle de sports dont le projet a été porté par la communauté de communes en 2018.
Mais le gros projet de cette nouvelle mandature est sans conteste le nouveau lotissement qui devrait rassembler 13 lots.
« 3 seront destinés au groupe Age et Vie qui réalisera 16 logements d’environ 40 m2 chacun destinés à une population de seniors avec un espace de vie commun » explique le maire. Les travaux sont envisagés en 2021.
Pour le reste, 10 lots sont destinés aux particuliers dont la demande récurrente permet de maintenir la population.
On notera enfin, le projet de construction d’un abri au cimetière, avec toilettes, un investissement jugé nécessaire pour toutes les cérémonies funéraires et l’agrandissement du columbarium.

LA SEMAINE DE L’ALLIER – 24 décembre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé