Saint-Brandan | 2021-10-01

Un premier budget « raisonnable et prudent »

Saint-Brandan — Le maire, Christian Jolly et Vincent Le Berr, adjoint aux finances, font le point sur les grandes lignes du budget voté mardi dernier.
Le Berr, adjoint aux finances.
Comment qualifier le premier budget de votre mandature ?
Nous l’avons voulu raisonnable et prudent. Prudent, par exemple, en n’inscrivant aucune recette potentielle de location des salles dans l’année, même si on peut espérer une évolution favorable dans les mois qui viennent. Raisonnable en choisissant de se libérer d’emprunts plutôt que d’opter pour un rééchelonnement. Sur les 1 675 000 € de la section investissement, 935 000 € seront consacrés au remboursement d’emprunts.
Quels emprunts en particulier ?
D’abord l’emprunt relais pour la médiathèque. En remboursant 360 000 € cette année, et 430 000 € en 2022, on en sera libéré pour le budget de 2023. Il y a aussi les 230 000 € qu’on devait encore à Saint-Brieuc Armor Agglomération pour les travaux de la station d’épuration.
Du coup, au niveau de l’investissement, il vous reste près de 740 000 € pour les travaux de l’année ?
C’est ça. Avec les 120 000 € de voirie, on va notamment intervenirà l’automne entre La Lande du Marquet et Le Coudray, mais aussi au niveau du Hino et du quartier d’En-Haut. On peut ajouter 70 000 € pour la sécurisation de villages comme à Bertouhan, où les collégiens doivent traverser la départementale pour prendre le car et au foyer avec, entre autres, un chemin piétonnier.
L’autre dépense importante concerne le projet de pumptrack ?
Avec les 156 000 € prévus, on doit pouvoir financer l’étude du projet et sa réalisation. Ce projet ( Ouest-France de vendredi) correspond au type d’équipement que nous avions annoncé dans notre programme d’avant les élections, à savoir un équipement pouvant impliquer toutes les générations. On sait aujourd’hui qu’il sera implanté à proximité immédiate des écoles et de la résidence Âges et vie. Il devrait être opérationnel en fin d’année.
Quels autres investissements importants à venir?
Compter 60 000 € pour la rénovation du parc informatique de la mairie et des écoles, 50 000 € pour les robots de tonte qui vont assurer l’entretien des trois terrains de foot de la Jaloussée et celui du sport canin, 52 000 € pour la régulation de la chaufferie bois qui dessert la mairie, la salle polyvalente, le groupe scolaire Les Chrysalides, la garderie et le restaurant scolaire.
Et en dehors des dépenses ?
On avance sur les dossiers de la mutuelle communale, sur la création du conseil des sages et sur celui du conseil des enfants avec des élections qui devraient pouvoir se tenir à la rentrée de septembre.

OUEST FRANCE – 22 mars 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé