Beaurepaire-en-Bresse | 2021-10-01

Un projet de construction de deux maisons partagées pour seniors validé

Les élus affichent leur volonté de se consacrer aux personnes vieillissantes comme l’a souligné Martine Chevallier lors du conseil municipal en date du mardi 8 décembre à la salle des fêtes.
L a commune a eu l’opportunité d’acquérir une parcelle de terrain au centre de Beaurepaire (jouxtant l’ancien hôtel de la Croix Blanche). Les élus ont dû se positionner sur ce projet de construction de deux maisons accolées dites partagées réalisées par la société Ages et Vie basée dans le Doubs, une société spécialisée créée en 2008 dans les domiciles partagés pour les personnes âgées dépendantes.
Un domicile partagé c’est quoi ? La présentation, a été faite par deux élus de Beaurepaire Françoise Bernard et Yves Rivoire, la commune vend un terrain urbanisé à la structure après le choix de s’implanter dans la commune en tenant compte de plusieurs critères : la population de cette tranche d’âge, l’environnement le positionnement du terrain, si la commune a un cabinet médical, des commerces, une pharmacie. S’il n’y en a pas à Beaurepaire, la plus proche se situe à Sagy et assurerait la livraison des médicaments aux résidents. Beaurepaire remplirait donc ces conditions.
Les résidents seraient 8 par maison de plain-pied, avec au premier étage un logement pour accueillir l’auxiliaire de vie en charge de la maison, Trois auxiliaires de vie sont prévus dans chaque maison, les repas préparés sur place et servis dans une pièce commune, le coût par occupant serait évalué entre 1 400 et 1 700 €.
Les élus après débat ont délibéré à l’unanimité de lancer ce projet et la vente d’un terrain d’une superficie de 3 000 m2 au prix de 50 000 € à la société Ageset Vie. Un projet qui sera étudié au sein de l’entreprise qui validera ou non cette opération de construction avec un cadre de vie à taille humaine pour les personnes âgées, une alternance avant d’intégrer les Ehpad.
Autres dossiers traités : le bâtiment abritant les bouilleurs de cru et la société de chasse, la création d’un nouveau site internet communal à l’étude.

INDEPENDANT DU LOUHANNAIS ET DU JURA – 15 décembre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé