Montfort-sur-Risle | 2021-10-01

Une année 2021 qui reste « pleine d'incertitudes »

Alors que l’année 2021 vient de commencer, le maire de Montfort, Michel Pierre, revient sur les projets communaux à venir. Avec une certaine réserve toutefois. « C’est difficile de se projeter. » À ses mots, Michel Pierre, maire de Montfort-sur-Risle, émet, à n’en pas douter, beaucoup de réserve sur cette nouvelle année 2021. Déjà que les traditionnels voeux n’ont pas puse tenir à cause d’une épidémie de Covid-19 toujours présente, il aborde avec précaution les projets à venir à Montfort. «On sait déjà qu’on va devoir faire du tri dans nos projets », prévient le premier édile. Il va déjà falloir «se remettre de 2020 », complète-t-il. D’autant que 2021 reste «pleine d’incertitudes ».
Château,lotissement…
En premier temps, pour cette nouvelle année, la municipalité compte concrétiser les travaux de l’enceinte du château la Motte. Il reste une partie du grillage à finaliser ainsi que le portail à l’entrée à réaliser. L’élu pense même refaire le trottoir qui passe devant pour faciliter le passage des piétons.
Autre gros morceau, Montfort va devoir, comme toutes les communes de l’Eure, renforcer sa défense incendie suite à l’arrêté imposant d’avoir accès à une borne incendie à au moins 200 mètres de chaque habitation.
Mais l’autre gros chantier qui pourrait aussi démarrer cette année, c’est celui du lotissement prévu sur les parcelles derrière l’école du Franc Manoir, à proximité de la voie ferrée. Cependant, dans ce vaste projet, les élus Montfortais sont parvenus à un accord avec l’entreprise Âge & Vie pour construire deux résidences colocatives pour retraités sur cette même zone. Dans l’attente d’un retour de l’entre prise pour valider définitivement le projet, un potentiel chantier dès 2021 reste en suspens.
Enfin, à terme, le maire aimerait « redonner un peu de cachet » aux façades de la commune en proposant des opérations de restauration aux propriétaires.

COURRIER DE L’EURE – 13 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé