Messei | 2021-10-01

Une colocation pour personnes âgées en projet

Inscrite dans le projet global de la commune, une colocation pour personnes âgées en perte d’autonomie va être construite rue de Surville par la société Âges et vie.
« L’idée est de permettre aux personnes de vieillir ensemble et de conserver leur vie sociale, qui a tendance à se réduire avec le vieillissement », explique Michel Dumaine, le maire de la commune. Ce type de colocations est une offre complémentaire des Ehpad. Elles permettent à des personnes en perte d’autonomie d’avoir une meilleure qualité de vie et de garder une certaine indépendance. « La structure leur permettra d’aller le plus loin dans la vie, avec une médicalisation possible selon la perte d’autonomie. »
Surplace, des auxiliaires de vie sont présentes pour accompagner les résidents dans leur quotidien et dans leurs soins. Elles sont présentes en continu, avec des astreintes la nuit et les week-ends.
Comme chez soi
Cette résidence en colocation, qui devrait être prête à accueillir des locataires fin 2022, début 2023, sera constituée de deux maisons de huit chambres de 30 m2 avec salle d’eau privative. Chaque pavillon aura une grande pièce de vie, un coin salon, une salle à manger et une cuisine. « Les repas seront préparés et pris ensemble, explique Julien Comparet, chargé de communication d’Âges et Vie. Les résidents pourront partager leurs recettes familiales, leurs secrets de grand-mère et vivre un moment d’échange. »
L’idée est de se sentir comme chez soi : les locataires apporteront leurs meubles, pourront vivre en couple et apporter leur animal de compagnie. Avec une entrée indépendante, ils pourront recevoir des proches. Le loyer tournera autour de 1 600 €, une fois les aides déduites (allocation personnalisée d’autonomie et APL).
Une commune rurale idéale
Par sa proximité des commerces et son projet global qui tend à rassembler les commerces dans un périmètre accessible à pied, la commune de Messei est, selon le maire, « idéale pour accueillir une telle structure. La nouvelle boulangerie est en cours de construction et les commerces déjà installés, comme la banque ou la supérette, seront accessibles à pied grâce à un cheminement doux. »
Avec un pôle santé regroupant infirmières et kinésithérapeute, la commune rurale propose « tous les services de proximité ».
Des jardins partagés, un plan d’eau et une zone verte seront également créés pour offrir un cadre verdoyant aux résidents.
Selon Michel Dumaine, « cette colocation permettra aux personnes de vivre dans un cadre rural agréable, en plein coeur de bourg, et de continuer leur vie sociale dans un environnement familial. »

OUEST FRANCE – 27 avril 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé