Saint-Georges-du-Vièvre | 2021-10-01

Une colocation pour retraités se prépare à Saint-Georges, près de Pont-Audemer ?

Lors du conseil municipal de Saint-Georges-du-Vièvre, près de Pont-Audemer, les élus ont annoncé un projet de colocation pour retraités à proximité de la future maison médicale.
Tout ça n’est encore qu’au stade de « projet ». Le maire de Saint-Georges-du-Vièvre, près de Pont-Audemer (Eure), Jean-Claude Quesnot, insiste bien sur cette partie. Car si sa commune a été démarchée par l’entreprise Âge & Vie (spécialisée dans les résidence avec logements privés pour senior) pour venir y installer des logements colocatifs pour retraités, tout reste à faire. Lors du conseil municipal du mardi 13 octobre 2020, les élus de Saint-Georges ont présenté les prémices de cette esquisse.
Seize logements en tout
Pour le moment, le terrain prévu pour Âge & Vie n’appartient pas encore à la commune. Cette dernière prévoit de l’acheter dans les prochaines semaines. Situé à proximité de la future maison médicale, ce petit complexe de deux bâtiments sera installé entre la route de Lieurey et la route de Noards. Mais à l’inverse de la maison médicale, l’entrée se fera côté Noards. Lors du conseil, les élus ont d’ailleurs voté la création d’une « voirie communale » qui sera la future voie d’accès, depuis la route, à un petit parking permettant d’accéder aux futurs logements. À l’intérieur de chacun de ses deux bâtiments, 8 logements seront aménagés avec des parties communes comme dans une vraie colocation. Un logement pour un responsable médical sera aussi aménagé. Et puis, Jean-Claude Quesnot le rappelle bien, la « maison médicale sera juste à côté » pour encadrer au mieux les retraités.
Une fois le terrain obtenu, la municipalité cédera 2 888,88 m2 de cette parcelle d’environ 4 000 m2 à Âge & Vie qui n’aura plus qu’à venir commencer les travaux. Sur ces 4 000 m2, 1 110 seront conservés à nu par la commune, à proximité des logements pour seniors, dans l’éventualité d’un agrandissement de cette installation. Pour les travaux, ils ne devraient pas débuter avant « la mi-2021 », explique Jean-Claude Quesnot.
Un projet tenu secret ?
Mais la date reste encore incertaine : « On n’est pas à l’abri d’une mésaventure administrative ou d’un imprévu », lance l’édile de Saint-Georges avec le sourire. Mais si tout se déroule bien, les deux bâtiments devraient sortir de terre « en 2022 ».
D’après ce qui a pu se dire lors du conseil municipal du 13 octobre, ce projet de logements pour retraités aurait longtemps été gardé « secret ». Si bien que certains conseillers se sont étonnés qu’il soit révélé au grand jour lors de cette réunion. D’après le maire, Jean-Claude Quesnot, ça faisait « un moment » que le projet était dans les tuyaux mais comme rien n’était encore acté, il était difficile de se prononcer sur une construction qui n’aurait peut-être jamais vu le jour. Il a même « eu peur » de s’être fait « piquer » le projet au début de l’année 2020 quand la commune de Montfort-sur-Risle a assuré l’arrivée d’un projet similaire sur son territoire pour l’horizon 2022. Mais après consultation, il est maintenant clair que l’entreprise de logements pour retraités Âge & Vie prévoit de s’installer dans les deux communes.

actu.fr – L’EVEIL DE PONT AUDEMER- 20 octobre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé