Chaux | 2021-10-01

Une maison destinée aux aînés en projet

Les élus ont donné leur accord à l’unanimité et autorisé le maire à signer l’acte de vente d’un terrain situé à l’arrière de la boulangerie, à proximité de l’école et de l’église, destiné à accueillir des logements proposés en priorité aux personnes âgées souhaitant demeurer dans la commune.
L e maire, Jacky Chipaux, a inscrit un copieux ordre du jour, avec une douzaine de dossiers lors de la dernière réunion du conseil municipal. Parmi ceux-ci figurait la construction par une structure spécialisée d’une maison destinée à accueillir des personnes âgées. Priorité sera donnée aux habitants de la commune.
La construction d’une maison destinée aux aînés est à mettre à l’initiative de la municipalité précédente. En adoptant le projet, le conseil municipal actuel se place dans la continuité. Des contacts avec la commune ont été pris lors de la mandature précédente par la société « Ages et Vie habitat » dont le siège social est à Besançon. Cette société a développé une nouvelle forme d’hébergement : Habitat inclusif. « Cet habitat est destiné aux personnes âgées handicapées ou en perte d’autonomie, qui ne peuvent plus résider à domicile mais qui veulent rester dans la commune » a expliqué Jacky Chipaux. Un terrain communal à usage de près d’une trentaine d’ares, situé à l’arrière de la boulangerie, à proximité de l’école et de l’église, est disponible.
La cession se réaliserait se lon les modalités suivantes : le terrain sera vendu au prix de 5 000 € net vendeur, justifié par les contraintes imposées à l’acquéreur et la classification des lieux au PLU.
« Le projet repose sur un motif d’intérêt général puisqu’il permet l’accueil et le maintien de personnes âgées dans la commune, la société donnant une priorité d’accueil aux personnes âgées de la commune et aux ascendants » a déclaré le maire. Le délai de construction est fixé à trois ans.
De son côté, la commune s’engagera à réaliser plusieurs formalités dont l’accès au terrain et les publicités destinées à faciliter le cheminement des visiteurs. En conclusion, le conseil municipal a donné son accord à l’unanimité et autorise le maire à signer l’acte de vente du terrain.

L’EST REPUBLICAIN – 21 février 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé