Lannemezan | 2021-10-01

Une rentrée, prolongation des actions en cours

La rentrée, je ne sais pas s’il y a eu une sortie, je parlerais plutiit d’un continuum de nos activités et nos actions depuis cette période si spéciale », commence Bernard Piano. Car pour lui, de nombreux dossiers sont liés directement à la crise sanitaire : l’organisation des services de la mairie, du marché, les écoles, où la rentrée s’est bien passée. Il souligne : « Nous avons fortement protégé l’Ehpad, et nous sommes particulièrement satisfaits des résultats : aucun cas de Covid ici ». Le CCAS a vu ses actions envers les plus démunis s’accroître. D’ailleurs, à titre personnel aussi, le maire est très sollicité : « Les gens viennent me trouver pour des problèmes d’emploi, de logement, de stages, et beaucoup d’alternance. En effet, de nombreux étudiants qui voulaient étudier en alternance, se retrouvent sans entreprise. Le social a pris de l’importance ces derniers temps ». Il revient également sur les incivilités : « Il y a eu le cimetière bien sûr, mais pas que. Il faut surveiller et contrer, car ces phénomènes deviennent prégnants depuis quelques mois ». La volonte demeure de faire emerger des projets majeurs, dont le cinéma. Ce ne sera pas le seul : deux établissements devraient voir le jour rapidement. Le premier est un habitat inclusif, avec Homnia, à la place de la « Maison Pouy ». Il accueillera des personnes en situation de handicap au rez-de-chaussée, le premier é ouvert Âge sera ouve à la location. Le deuxième lieu est un projet avec « Age et Vie » : il s’agit d’accompagner des personnes âgees en perte ditonomie grâce à des colocations. La mairie travaille aussi avec l’association Autisme Pyrénées pour accueillir au CM IO un lieu partagé. « Tous ces projets , insiste Bemard Piano, « sont générateurs d’emplois, principalement d’aide à la personne ». Le tribunal devrait lui, être transformé en école de musique et plus globalement en lieu culturel avec une médiathèque et des expositions. Et d’ailleurs concernant les associations, « une première dotation a été votée et une concertation est engagée avec ces structures pour ajuster cette dernière aux réels besoins en fonction de la crise » ajoute l’édile.
La mairie travaille aussi a redynamiser le centre-ville, en partant d’un constat plus de population en centre-ville, c’est plus de clients pour les commerces.
Bemard Piano, toujours très attaché au développement industriel, a tenu à présenter quelques projets. Il y a d’abord l’utilisation du CM IO pour un tiers-lieu autour du travail du métal, une idée qui est née de la coopération avec des porteurs de projets. Et il y a bien évidemment le dossier des énergies renouvelables, ces énergies d’avenir qui ne peuvent que se développer. La commune étudie des collaborations possibles avec des entreprises sur l’énergie hydrogène mais est intéressée par toutes les productions d’énergie verte.

LA NOUVELLE REPUBLIQUE DES PYRENEES – 28 septembre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé