Châteauneuf-sur-Cher | 2021-10-01

Une résidence pour personnes âgées devrait voir le jour

Le projet, attendu d’ici deux ans, prévoit la création de seize chambres de 25 m2
Une résidence pour personnes âgées en perte d’autonomie de 741 m2 devrait être construite sur la zone d’aménagement concerté Les Perrières, a-t-on appris lors du dernier conseil municipal de Châteauneuf-sur-Cher.
Résidence pour personnes âgées. Sur les 3.230 m2 de terrain communal de la zone d’aménagement concerté (Zac) Les Perrières à Châteauneuf-sur-Cher, 741 m2 devraient être utilisés pour la construction prochaine d’une résidence pour personnes âgées en perte d’autonomie.
Le projet, attendu d’ici deux ans, prévoit la création de seize chambres de 25 m2, avec des parties communes, et de douze emplois, notamment des embauches locales. Le terrain sera cédé pour 20 euros le m2 à la société Ages & Vie, basée à Besançon (Doubs).
Logement communal. Le logement communal, rénové par les services techniques, est remis en location pour un loyer mensuel de 400 euros.
Orgue. L’orgue de la basilique
Notre-Dame-des-Enfants, qui date de 1889, va être restauré pour un montant compris entre 32.000 et 50.000 euros, subventionné par la Direction régionale des Affaires culturelles à hauteur de 40 %.
Petites villes de demain. Châteauneuf-sur-Cher a été retenue par l’État pour bénéficier du dispositif Petites villes de de main qui vise à revitaliser les petites communes. Les élus castelneuviens ont débattu de la mise en oeuvre d’un projet cohérent qui concerne, en particulier, le centre bourg. Ce point est reporté au prochain conseil municipal, le temps pour le maire, William Pelletier, d’avoir des informations plus précises.
Fournisseur d’électricité. En changeant de fournisseur d’électricité pour les quatre prochaines années, la Ville compte réaliser 8.000 euros d’économie par an.
Application pour téléphone portable. La commune adhère à Panneaupocket, une application
d’alertes et d’informations téléchargeable sur téléphone portable, pour une cotisation annuelle de 180 euros.

LE BERRY REPUBLICAIN – 20 novembre 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé