Cellettes | 22-11-2021

Âges et vie : la « coloc » des seniors

Samedi 11 septembre, à Cellettes, a été inauguré le dispositif d’habitat inclusif Âges et vie en présence de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités
territoriales, Nicolas Hauptmann, secrétaire général de la préfecture, sous-préfet de Blois, Jean-Marie Janssens, sénateur, Joël Rutard, maire, Michel Contour, conseiller départemental et plusieurs
personnalités. « Âges et vie est une alternative à l’Ehpad et au maintien à domicile. Ce dispositif est fait pour que les résidents évoluent dans un cadre de vie le plus normal possible. Il con cerne les personnes ne pouvant (ou ne voulant) plus demeurer chez elles qui vont bénéficier d’un accompagnement personnalisé 24 h/24 : aide au lever, coucher, toilette, déplacement, ménage, linge, animation, préparation et prise de repas faits maison. Six emplois pérennes et non délocalisables d’auxiliaires de vie ont été créés », soulignent les dirigeants de l’organisme. À Cellettes, Âges et vie a construit et financé deux maisons de 380 m2 qui sont louées en colocation meublée pour 16 personnes âgées (ouvert en juin, elle est actuellement occupée par 11 personnes). Chaque bloc comprend un espace commun de 80 m3 (salon, salle à manger, cuisine) et un espace privatif de 30 m3 (chambre-séjour, salle d’eau, entrée privative avec terrasse). Ces logements sont réservés
en priorité aux habitants de Cellettes et on peut y vivre en couple, avoir un animal de compagnie et apporter ses meubles. Trois dispositifs de ce type existent déjà dans le département (La Ferté-Imbault, Gièvres et Faverolles).

Une maison de santé en projet
Des logements sur le site sont attribués à une partie des auxiliaires de vie, permettant une présence permanente sur le site. Après avoir été accueillie par les édiles, la ministre a visité les locaux (cuisine,
chambres) accompagnés d’échanges avec le personnel et une résidente. « Je tiens à remercier Michel Contour et Alain Marchand, respectivement maire et premier adjoint du mandat précédent, pour
avoir porté ce projet, démarré il y a 3 ans, et permis cette réalisation en centre-bourg. Elle nous permet d’améliorer l’emploi local sur Cellettes. Le principal projet, dans les deux ans à venir, est la construction d’une maison de santé pluridisciplinaire, juste à côté de ces bâtiments. Il manque actuellement deux médecins pour aboutir », précise Joël Rutard.

Cliquez ici pour pour être rappelé