Trélivan | 2021-10-01

aînés. Une résidence senior verra le jour l'an prochain

La société Ages et Vie devrait réaliser deux bâtiments faisant partis d’une résidence commune destinée aux personnes âgées en perte d’autonomie.
Dernièrement a été présenté aux élus, par la responsable du développement en Bretagne et Grand Ouest de la société Ages et Vie, Gwen Saint-Léger, le projet de réalisation d’une résidence Senior. Chaque bâtiment comprendra 8 chambres de 30 à 35 m2 avec une entrée privative indépendante, une salle d’eau et une terrasse. Au centre de chaque structure, une pièce de vie commune, avec une cuisine, une pièce de vie, une buanderie. Un jardin et des places de parking sont également prévus.
Six auxiliaires de vie seront recrutés pour accompagner les résidents, qui seront en priorité des habitants de la commune. Le coût mensuel sera compris entre 1 500 € et 1 600 € aides déduites. Cette résidence se situera proche du stade situé au centre de la commune et non loin de la salle des fêtes Clément Ader. «C’est une très bonne chose que cela se réalise dans le centre bourg. Il y a de la vie. Les jeunes s’entraînent le mercredi et le samedi, il y a aussi la bibliothèque à côté » indique la maire, Suzanne Lebreton.
La commune va vendre le terrain de 2 800 m2 à la société Ages et Vie pour un montant de 70 000 €. De plus, 150 000 € ont été inscrits au budget communal pour la viabilisation du terrain. «Les propriétaires, porteurs du projet seront trois structures, La banque des territoires, Prédica et Korian, tandis que le gestionnaire sera Ages et Vie avec un bail de douze ans. »
Une solution intermédiaire
Pour réaliser cet ensemble, la commune sera assistée par l’Adac (Agence départementale d’appui des collectivités) pour aider à voir les différentes problématiques de ce projet. «Cela me paraît un bon intermédiaire entre sa propre maison et l’Ehpad. Il faut savoir qu’il y aura une auxiliaire de vie en permanence 24 h sur 24, trois auxiliaires par bâtiments, soit six auxiliaires au total. »
Un appel à candidature sera réalisé pour le personnel. L’étude de faisabilité est partie, l’estimation des travaux sera faite pour septembre et les travaux devraient durer environ un an pour une mise en service de cette résidence en fin 2021. « Il s’agira du plus gros chantier du début de mandat, que nous allons valider lors d’un prochain conseil municipal » précise Suzanne Lebreton.

LE PETIT BLEU DES COTES D’ ARMOR – 30 juillet 2020

Cliquez ici pour pour être rappelé