Walincourt-Selvigny | 2021-10-01

D'autres projets en gestation dans le Cambrésis

C’est un « très beau projet », selon le maire, Jérôme Méli, qui se ravit que Walincourt ait été choisie. « Ça veut dire que la commune a de l’attrait. »
Si le choix s’est porté ici, c’est parce que le centre-bourg réunissait de nombreux critères définis par Âges & vie : un minimum de 1 000 habitants (même s’il peut y avoir des exceptions), un vivier de personnes âgées maintenues à domicile, des services médicaux et des commerces, notamment de bouche, liste Bruno Laplantine, chargé de la prospection pour Âges et vie. Puis, « la commune candidate ».
Walincourt est la première d’une liste qui ne devrait que s’allonger. « On sent que le modèle est en vogue», estime Bruno La plantine. Dans le Nord, les maisons Sars-Poteries et de Marpent, dans l’Avesnois ouvriront courant 2021.
2 000 M2 NÉCESSAIRES POUR IMPLANTER DEUX MAISONS
Dans le Cambrésis, de nombreuses communes ont manifesté leur intérêt pour un tel équipement. Des projets sont en cours de gestation dans les communes de Fontaine-Notre-Dame, Proville, Masnières, Viesly, Avesnes-les-Aubert, Quiévy, Saint-Hilaire-lez-Cambrai, Beauvois-en-Cambrésis, Caudry et Cambrai.
Pour certaines, le dossier est bien avancé, pour d’autres, c’est « un peu plus long », pour des questions d’urbanisme, ou de terrain à trouver, car minimum 2 000 m2 sont nécessaires pour deux maisons.

LA VOIX DU NORD – 17 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé