Ligueil | 2021-10-01

Gens du voyage : le maire s’explique

Lors du dernier conseil municipal de Ligueil, qui s’est tenu à huis clos le 7 janvier au Foyer rural, Michel Guignaudeau est revenu sur le sujet des gens du voyage, implantés sur la commune pendant les fêtes.
Une minute de silence a été faite en l’honneur d’un ancien conseiller municipal, responsable du jumelage, Joël Dufresne, récemment décédé.
Le maire, Michel Guignau deau, a tenu a expliquer le point de vue de la mairie au sujet des gens du voyages implantés sur la commune pendant les fêtes. L’arrêté d’expulsion qui avait été prononcé dés leur arrivée est revenu par retour de la préfecture seulement ces derniers jours, rendant leur expulsion impossible plus tôt, obligé d’attendre un départ de leur plein gré. De nombreuses récriminations de la population ont été enregistrées ainsi que des plaintes pour cambriolages, problème judiciaires, hygiène, etc.
Sur le plan des délibérations, les conseillers ont eu à se prononcer sur une demande de subvention de Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR). Il s’agit d’une aide de l’état, en vue d’un projet d’aménagement de voirie : précisément, cela concerne le chemin piétonnier qui part du parking situé derrière le Foyer rural, en direction du Foyer de Cluny.
La bibliothèque dans l’ex-office de tourisme ?
Cet aménagement s’inscrit dans le cadre de l’implantation du lotissement de Val Touraine Habitat ou de la résidence Ages et Vie (destinées aux personnes âgées en erte d’autonomie.) Pour ce projet, le conseil évalue les dépenses à 365 215 € dont 30 % de DETR, soit 109 564 €.
Le conseil s’est ensuite intéressé aux projets de la nouvelle bibliothèque de Ligueil. Le nouvelle équipe de la bibliothèque a fourni un vrai travail de tri et souhaiterait s’informatiser notamment pour les délivrance de prêts. À ce titre le conseil s’est prononcé en faveur d’une demande de subvention au titre du Fond départemental de développement ( F2D) de 3 432 € pour un total de 6 873 € avec un effort communal de 3 436 €. À noter que dans le cadre de l’expansion de la bibliothèque et de sa rénovation, celle-ci pourrait s’implanter sur suggestion du maire dans l’ancien bâtiment de l’Office de tourisme rénové et détenu par la com’com Loches Sud Touraine, place du Champ-de-Foire.
Le conseil s’est aussi penché sur un problème d’eau de piscine qui n’est pas évacuée au bon en droit et va dans le tout-à-l’égout.
La pose d’une pompe de relevage coûterait 24 806 C TTC. Couplé avec une études sur les eaux fluviales, ce projet est aussi rattaché à l’extension du réseau public d’éclairage, allée des Cyclamens.
Les financements de ces trois projets (pour 74 940 C) nécessitent une autorisation car le budget 2021 n’a pas encore été adopté.
Saint-Martin : quatre retables restaurés
Une étude sur les jours scolaires confirme également, en conseil, le rythme étalé sur 4 jours : lundi, mardi, jeudi, vendredi. Sur le plan scolaire également, le conseil accorde une subvention de 60 € par enfant de l’école élémentaire pour un voyage à Saint-Pair-sur-Mer, dont on ne sait encore s’il aura bien heu, pour raison sanitaire.
Concernant l’antenne collective des Quart, un autre contrat de maintenance est révisé à 15 € par logement (contre 27,16 € actuellement).
Autre sujet, plus estival :
le choix a été fait d’ouvrir le camping du 19 juin au 18 septembre.
Un contrat d’embauche est nécessaire pour un gardien saisonnier sur ces dates, contrat modifiable en fonction des décisions gouvernementales liées au Covid.
Enfin, le conseil conclut par mie bonne nouvelle : la seconde campagne de restauration est en visagée sur quatre petits retables de l’église Saint-Martin ainsi que sur l’éclairage de l’ensemble. La Drac va prendre en charge en totalité les éûides préalables, en 2021. Selon un courrier de Roselyne Bachelot, la commune va bénéficier d’« une subvention bonifiée ».

LA RENAISSANCE LOCHOISE – 13 janvier 2021

Cliquez ici pour pour être rappelé